Prix et bourses

Hector-Fabre

Hector Fabre a été le premier représentant du Québec à l’étranger. Nommé agent général à Paris en 1882, il assurera la représentation du Québec jusqu’à son décès en 1910.

Né à Montréal le 9 août 1834, le jeune Fabre fait ses études au Petit Séminaire de Montréal. Reçu avocat en 1856, il est attiré par le journalisme. Cet attrait l’incite à délaisser la pratique du droit pour se consacrer à la rédaction, et l’amène à collaborer à divers journaux dont Le Pays, publié à Montréal. À trente-trois ans, il fonde son propre journal, L’Événement; il en sera l’unique propriétaire jusqu’en 1883.

Intéressé par la politique, il tente sa chance aux élections partielles fédérales de 1873. Défait, Hector Fabre est nommé sénateur en 1875 par le premier ministre libéral Alexander Mackenzie et devient, en 1882, agent général du Québec en France. Homme d’action, il est l’un des précurseurs de la diplomatie québécoise sur l’échiquier international.

En 2000, le ministère des Relations internationales crée le prix Hector-Fabre qui couronne les efforts d’un organisme ayant contribué au rayonnement de sa région sur la scène internationale.

Dernière mise à jour : 2017-08-25 10:07:50