N0 2020-007

Stage au sein du Trade Law Centre (TRALAC)

Domaine : Commerce international
Dates du stage : Du 11 janvier au 9 juillet 2021
Allocation financière accordée : 13 000,00 $ CA à 15 000,00 $ CA
Lieu : Télétravail ou présentiel (Stellenbosch, Afrique du Sud) selon la situation sanitaire
Date limite d'inscription : 4 octobre 2020

COVID-19

Dans le contexte de la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), les modalités de réalisation du stage (présentiel et/ou télétravail) seront ajustées de manière à assurer aux jeunes professionnel(le)s un milieu de travail sain et sécuritaire qui respecte les mesures sanitaires en vigueur. Les dates de début de stage pourront aussi être sujettes à changement en fonction de l’évolution de la situation. La santé et la sécurité des jeunes participants à notre programme sont notre priorité.

Mandat de l’organisation

Le TRALAC (Trade Law Centre) est une organisation sans but lucratif indépendante basée dans la région du Cap-Occidental en Afrique du Sud. Créée en 2002, le TRALAC collabore avec plusieurs organisations régionales et internationales. Elle est soutenue par des donateurs internationaux. Le centre de recherche développe de l’expertise technique en matière de gouvernance commerciale en Afrique et renforce les compétences de divers acteurs, notamment par le biais de formations. Le TRALAC apporte un soutien aux principales parties prenantes afin de faciliter les échanges commerciaux et d’assurer une gouvernance intégrée en Afrique. Les programmes de renforcement des capacités du TRALAC se concentrent sur les trois aspects suivants :

  • recherche sur l’application du droit commercial et analyse des politiques, afin de répondre aux enjeux les plus urgents pour les pays de cette région;
  • formation, surtout sous forme de cours et d’ateliers adaptés et de courte durée;
  • dialogue politique avec des organisations internationales et des ministères.

Le TRALAC est devenu un important lieu de discussion sur les enjeux commerciaux régionaux. Ses activités reposent sur trois axes : i) fournir des informations utiles aux intervenants à travers des analyses accessibles et de qualité; ii) soutenir des institutions grâce à des partenariats axés sur le renforcement des capacités; iii) donner aux différents acteurs, en particulier à ceux qui se trouvent marginalisés, les moyens de participer plus efficacement à l’élaboration des politiques commerciales ainsi qu’aux débats et processus en matière de gouvernance.

Le TRALAC est composé de deux parties : en premier lieu, d’une équipe d’experts en droit commercial et en économie, ainsi qu’un personnel de soutien professionnel; et en second lieu, d’un réseau d’experts associés qui viennent soutenir la capacité de l’organisation à mettre sur pied des initiatives de renforcement des capacités.

Description des tâches et des responsabilités de la ou du stagiaire

​Sous la supervision du chargé de recherche du TRALAC, la ou le jeune professionnel(le) participera :

  • à l’avancement de la recherche sur les sujets d’intérêt du TRALAC (la question de commerce et d’intégration en Afrique, l’accord de libre-échange continental africain, les communautés économiques régionales, l’Afrique dans l’économie mondiale, l’avenir de l’Organisation mondiale du commerce et ses implications pour les pays africains, la gouvernance de l’investissement, les politiques de concurrence, les droits de propriété intellectuelle, la circulation et les mouvements commerciaux et illicites de capitaux, etc.);
  • à la préparation de rapports, de compilations et d’analyses de données;
  • à la rédaction de publications dans divers formats;
  • à l’organisation de la conférence annuelle virtuelle du TRALAC et d’autres ateliers;
  • au soutien de l’équipe du TRALAC dans diverses autres tâches connexes (logistique événementielle, revue des médias, présentations PowerPoint, etc.).

La ou le jeune professionnel(le) peut participer à des ateliers et à des activités de formation, et travailler en collaboration avec des organisations régionales afin de réaliser certains projets de recherche précis.

Compétences et expériences requises

  • Être en voie de terminer des études de maîtrise ou de doctorat, ou avoir obtenu son diplôme maximum deux ans avant le début du stage, dans l’un ou plusieurs des domaines suivants : économie, science politique, relations internationales, droit international ou tout autre domaine jugé pertinent.
  • Avoir de bonnes connaissances en matière de droit du commerce international ou de politiques commerciales.
  • Avoir une expérience pertinente en lien avec l’une ou plusieurs des thématiques liées aux sujets d’intérêt du TRALAC (la question de commerce et d’intégration en Afrique, l’accord de libre-échange continental africain, les communautés économiques régionales, l’Afrique dans l’économie mondiale, l’avenir de l’Organisation mondiale du commerce et ses implications pour les pays africains, la gouvernance de l’investissement, les politiques de concurrence, les droits de propriété intellectuelle, la circulation et les mouvements commerciaux et illicites de capitaux, etc.) ou aux études africaines sera considéré comme un atout.
  • Posséder une bonne capacité de recherche et d’analyse.
  • Faire preuve d’esprit d’équipe.
  • Faire preuve d’autonomie et de flexibilité.
  • Posséder une excellente maîtrise du français (lu, parlé et écrit).
  • Posséder une excellente maîtrise de l’anglais (lu, parlé et écrit), dont le niveau fera l’objet d’une évaluation lors de l’entrevue de sélection.
  • Avoir une bonne connaissance des logiciels de base de la suite Office, notamment Excel et PowerPoint.

Admissibilité

Avant de postuler, assurez-vous de répondre à toutes les exigences suivantes :

  • être en voie de terminer des études de 2e cycle ou être inscrit(e) au 3e cycle ou avoir obtenu un diplôme de maîtrise ou de doctorat dans les deux ans précédant le début du stage ou être inscrit(e) à l’École du Barreau du Québec ou à tout ordre professionnel exigeant un stage pour l’obtention du droit d’exercice de la profession;
  • avoir au moins 18 ans et au plus 35 ans à la date de début du stage;
  • détenir la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent du Canada;
  • habiter au Québec;
  • être résident(e) du Québec au sens de la Loi et du Règlement sur l’assurance maladie et de la Loi et du Règlement sur l’impôt du Québec depuis au moins un an;
  • posséder une excellente capacité de rédaction en français et en anglais;
  • posséder les compétences et les expériences requises figurant dans l’offre de stage ci-dessus.

Note : puisque la participation au Programme de stages en organisations internationales gouvernementales est unique et non renouvelable, les personnes ayant déjà effectué un stage dans le cadre de ce programme ne pourront soumettre de nouveau leur candidature.

Pour toute question relative au stage

Direction des organisations et des forums internationaux
Ministère des Relations Internationales et de la Francophonie
Tél.: 418 649-2400, poste 56320
Courriel : stages.oig@mri.gouv.qc.ca

Dernière mise à jour : 2020-10-23 12:25:13