Logo du gouvernement du Québec. Bouton pour ouvrir ou fermer la recherche.

Accueil / Emploi / Travailler hors du Québec / Stages en organisations internationales gouvernementales

N0 2021-009

Stage à la Conférence des ministres de l'Éducation des États et gouvernements de la Francophonie

Domaine : Politiques éducatives
Dates du stage : Du 15 novembre 2021 au 13 mai 2022
Allocation financière accordée : 13 000,00 $ CA à 15 000,00 $ CA
Lieu : Télétravail ou présentiel (Dakar, Sénégal) selon la situation sanitaire
Date limite d'inscription : 1 août 2021

COVID-19

Dans le contexte de la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), les modalités de réalisation du stage (présentiel et/ou télétravail) seront ajustées de manière à assurer aux jeunes professionnels un milieu de travail sain et sécuritaire qui respecte les mesures sanitaires en vigueur. Les dates de début de stage pourront aussi être sujettes à changement en fonction de l’évolution de la situation. La santé et la sécurité des jeunes participants à notre programme sont notre priorité.

Mandat de l’organisation

La Conférence des ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN), créée en 1960, est la doyenne des institutions de la Francophonie. Elle compte actuellement 44 États et gouvernements membres des diverses aires géographiques suivantes : Afrique de l’Ouest, Afrique centrale, Europe occidentale, Amérique du Nord et plusieurs autres (Asie, Europe centrale, océan Indien). Elle a pour mission l’information mutuelle, la réflexion sur des thèmes d’intérêt commun et la concertation entre les ministres de l’Éducation des États et gouvernements membres dans le but de soutenir l’amélioration des systèmes éducatifs nationaux.

La CONFEMEN dispose de deux instances principales, soit un Bureau et une Conférence ministérielle. Elle est administrée par un président en exercice, un Secrétariat technique permanent (STP) basé à Dakar (Sénégal) ainsi que par des correspondants nationaux au sein de chaque État et gouvernement membre. Alors que la réunion du Bureau a lieu annuellement, la session ministérielle a quant à elle lieu tous les deux ans. La prochaine et 59e session se tiendra au Maroc, au dernier trimestre 2021, et aura pour thème : « Langue première et langue d’enseignement : quelles stratégies pour faciliter les premiers apprentissages, la réussite scolaire et le vivre-ensemble au XXIe siècle? ». Une présentation détaillée de l’institution est disponible au www.confemen.org.

Le pôle Politiques éducatives (PPE) a pour rôle de soutenir le secrétaire général dans la mise en œuvre des activités prévues dans le plan d’action de la CONFEMEN, notamment par la publication de documents de réflexion et d’orientation, tout en appuyant les pays membres dans l’élaboration de leurs politiques éducatives ainsi que dans l’exécution de toute tâche déléguée par le secrétaire général.

Description des tâches et des responsabilités

Sous l’autorité du secrétaire général de la CONFEMEN et la supervision de la responsable du PPE, le ou la stagiaire fera partie de l’équipe du PPE, composée de trois conseillers en politiques éducatives et d’une assistante.

Le ou la stagiaire assumera, entre autres, pour le compte du PPE, les responsabilités suivantes :

  • effectuer des tâches de recherche, d’analyse et de collecte de données;
  • contribuer à la production de synthèses et à la rédaction de notes techniques ou de courts articles de partage de connaissances;
  • procurer un soutien administratif et logistique pour la mise en œuvre des activités;
  • appuyer le PPE et contribuer à la mise en œuvre d’activités dans le cadre de l’Observatoire de la qualité;
  • appuyer le STP dans la préparation des rencontres avec les différentes instances et les partenaires;
  • participer à la rédaction de comptes rendus de réunion, de documents préparatoires, d’exposés, de rapports, de documents de réflexion et d’orientation, etc.;
  • appuyer l’équipe du PPE dans l’organisation et la réalisation de plusieurs événements de haut niveau visant à marquer le 60e anniversaire de la CONFEMEN. Il s’agit notamment d’organiser une rencontre-débat avec les correspondants nationaux, de préparer et de soutenir la tenue de toutes les réunions des instances, notamment de la 59e Conférence ministérielle de la CONFEMEN qui se tiendra au Maroc et d’une rencontre ministérielle de haut niveau sur le thème du numérique au Bénin;
  • participer à des réunions de concertation avec les partenaires de la CONFEMEN tels que l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF), le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), la Croix-Rouge, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), etc.

Au terme du stage, le ou la stagiaire devra soumettre un rapport de stage à la CONFEMEN.

Compétences et expériences requises

  • ​​​Être en voie de terminer des études de maîtrise ou de doctorat, ou avoir obtenu son diplôme dans la période de deux ans précédant le début du stage, dans l’un ou plusieurs des domaines suivants : sciences de l’éducation (politiques éducatives, économie de l’éducation ou planification de l’éducation), relations internationales ou tout autre domaine jugé pertinent.
  • Avoir des connaissances et des compétences de méthodologie de recherche en sciences sociales (recherche qualitative et quantitative, développement d’outils de collecte, analyse de résultats, etc.).
  • Avoir une excellente maîtrise du français (lu, parlé et écrit), laquelle fera l’objet d’une évaluation lors des entrevues de sélection.
  • Avoir une bonne connaissance des logiciels de base de la suite Office, notamment d’Excel et de PowerPoint.
  • Démontrer un excellent esprit d’analyse et de synthèse.
  • Faire preuve d’un très bon sens de l’organisation et d’un esprit critique et rigoureux.
  • Avoir des aptitudes à travailler en équipe et à s’intégrer rapidement dans un contexte international avec des personnes de cultures diverses.
  • Posséder une bonne maîtrise de l’anglais (lu, parlé et écrit) pourrait être considéré comme un atout.
  • Posséder une expérience (travail, stage ou recherche sur le terrain) dans un pays en développement pourrait être considéré comme un atout.

Admissibilité

Avant de postuler, assurez-vous de répondre à toutes les exigences suivantes :

  • être en voie de terminer des études de 2e cycle ou être inscrit au 3e cycle ou avoir obtenu un diplôme de maîtrise ou de doctorat dans les deux ans précédant le début du stage ou être inscrit ou inscrite à l’École du Barreau du Québec ou à tout ordre professionnel exigeant un stage pour l’obtention du droit d’exercice de la profession;
  • avoir au moins 18 ans et au plus 35 ans à la date de début du stage;
  • détenir la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent du Canada;
  • être domicilié(e) au Québec;
  • être résident ou résidente du Québec au sens de la Loi et du Règlement sur l’assurance maladie et de la Loi et du Règlement sur l’impôt du Québec depuis au moins un an;
  • posséder une excellente capacité de rédaction en français et en anglais;
  • posséder les compétences et les expériences requises figurant dans l’offre de stage ci-dessus.

Note : puisque la participation au Programme de stages en organisations internationales gouvernementales est unique et non renouvelable, les personnes ayant déjà effectué un stage dans le cadre de ce programme ne pourront soumettre de nouveau leur candidature.

Pour toute question relative au stage

Direction des organisations et des forums internationaux
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
Tél .: 418 649-2400, poste 56320
Courriel : stages.oig@mri.gouv.qc.ca