Logo du gouvernement du Québec. Bouton pour ouvrir ou fermer la recherche.

Accueil / Emploi / Travailler hors du Québec / Stages en organisations internationales gouvernementales

N0 2021-022

Stage à l'Organisation des États américains

Domaine : Développement économique
Dates du stage : Du 14 février au 12 août 2022
Allocation financière accordée : 13 000,00 $ CA
Lieu : Télétravail
Date limite d'inscription : 31 octobre 2021

2e affichage

COVID-19

Dans le contexte de la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), les modalités de réalisation du stage (présentiel et/ou télétravail) seront ajustées de manière à assurer aux jeunes professionnels un milieu de travail sain et sécuritaire qui respecte les mesures sanitaires en vigueur. Les dates de début de stage pourront aussi être sujettes à changement en fonction de l’évolution de la situation. La santé et la sécurité des jeunes participant à notre programme sont notre priorité.

Mandat de l’organisation

​L'Organisation des États américains (OEA) est la tribune régionale par excellence pour débattre, analyser et prendre des décisions sur les questions auxquelles sont confrontées les Amériques. L'OEA rassemble les dirigeants des nations du continent américain dans le but d'aborder les défis et les possibilités liés à la région. Ensemble, ils cherchent à renforcer la coopération entre États et à promouvoir un programme régional commun ayant trait à la gouvernance démocratique, aux droits de l’homme, à la sécurité multidimensionnelle et au développement durable.

Aujourd'hui, l’OEA regroupe l’ensemble des 35 États indépendants des Amériques et constitue la principale tribune gouvernementale du continent pour les questions d’ordre politique, juridique et social. En outre, elle a octroyé le statut d’observateur permanent à 72 États ainsi qu’à l’Union européenne.

Pour mener à bien ses plus importants objectifs, l'organisation s’appuie sur ses quatre principaux piliers : la démocratie, les droits de la personne, la sécurité et le développement.

Le Réseau interaméricain de compétitivité de l'OEA

Le Réseau interaméricain pour la compétitivité (RIAC) de l'OEA est une initiative régionale dans le cadre de laquelle sont réunis les ministres, les autorités supérieures ainsi que les représentants des institutions multilatérales et universitaires des Amériques ayant des programmes en matière de compétitivité. Il offre une plateforme d’échange sur les défis actuels et futurs en matière de compétitivité dans la région, sur les expériences et les meilleures pratiques ainsi que sur la conception et la mise en œuvre d'initiatives conjointes à l’échelle de l’hémisphère, au niveau national et local. Dans le cadre du RIAC, l’OEA propose aux pays différentes initiatives permettant l’échange et le dialogue, dont le Forum sur la compétitivité des Amériques et la plateforme d’échange sur la compétitivité des Amériques (Americas Competitiveness Exchange [ACE]).

Le Secrétariat exécutif pour le développement intégré (OEA-SEDI), par l'intermédiaire du Département du développement économique (DDE), tient lieu de secrétariat technique du RIAC.

L’OEA-SEDI, en qualité de secrétariat technique du RIAC, exerce les principales fonctions suivantes :

  1. promouvoir la stabilité institutionnelle à long terme et la capacité à réunir les autorités et les partenaires de haut niveau;
  2. fournir un soutien au pays qui exerce la présidence temporaire du RIAC afin de coordonner les activités avec les représentants des États membres participants et des institutions universitaires multilatérales dans le but de soutenir le travail du RIAC;
  3. faciliter la mise en œuvre du plan d'action du RIAC.

Le Forum sur la compétitivité des Amériques

Le Forum sur la compétitivité des Amériques du RIAC est le seul événement annuel des Amériques qui rassemble plus d'un millier de représentants des gouvernements, du secteur privé, du milieu universitaire et des organisations internationales, afin de trouver des solutions conjointes à des défis communs et de favoriser ainsi une plus grande compétitivité économique au sein de la région.

Pendant le Forum, les intervenants clés peuvent interagir, partager leurs expériences et créer une plus grande collaboration dans de multiples espaces. Les professionnels du monde des affaires peuvent y découvrir des occasions d'affaires et établir des relations commerciales dans les Amériques.

Le 11e Forum sur la compétitivité des Amériques s’est tenu en mode virtuel en 2021 sous la direction du gouvernement de l'Équateur, qui préside le RIAC jusqu’en 2022.

La plateforme d’échange sur la compétitivité des Amériques

Créé en 2014 par le département du commerce des États-Unis, le département d'État américain et l'OEA, l’ACE est le premier réseau de développement économique, d'innovation et d'entrepreneuriat des Amériques qui vise à stimuler les partenariats internationaux et régionaux, à accroître le commerce et l'investissement ainsi qu’à favoriser l'innovation, la compétitivité et le développement économique inclusif dans la région.

L’ACE relie les décideurs des Amériques et d'ailleurs. À travers ses huit objectifs, il favorise le développement économique et les liens commerciaux dans les Amériques.

L’ACE est conçu de façon à créer des réseaux de coopération dans l'ensemble des Amériques et au-delà afin de promouvoir le développement économique, l'innovation et les efforts d'entrepreneuriat qui favorisent un développement économique durable et inclusif ainsi que l'augmentation des échanges commerciaux.

La réunion des ministres et des hautes autorités de la science et de la technologie des États membres de l’OEA

Les ministres et les hautes autorités de la science et de la technologie des États membres de l’OEA se réuniront en mode virtuel le 7 décembre 2021 dans le cadre de leur sixième réunion afin d’échanger sur les politiques, les programmes et les solutions visant à « canaliser la puissance de la science et des technologies transformatrices pour faire progresser nos communautés ». Parmi leurs objectifs clés, les ministres pourront cibler les défis et les possibilités liés aux principales technologies transformatrices à développer telles que l’intelligence artificielle, les nanomatériaux, l’informatique quantique, les technologies biomédicales et les autres technologies afin de mettre en œuvre des solutions de transformation technologique et numérique pour répondre aux impératifs de développement des Amériques.

Description des tâches et des responsabilités

Sous la direction et la supervision du directeur du DDE et du chef de la section de la compétitivité, de l'innovation et de la technologie du DDE au siège de l'OEA, la ou le stagiaire assumera, entre autres, les responsabilités suivantes :

  • soutenir l'équipe du RIAC dans le suivi du prochain Forum sur la compétitivité des Amériques, sous la direction du gouvernement de l'Équateur, qui en assure la présidence jusqu’en 2022;
  • soutenir l'équipe du RIAC dans l'organisation des deux rencontres en personne sur la compétitivité des Amériques, qui auront lieu en 2022, en collaboration avec le département du commerce et le département d'État des États-Unis;
  • soutenir le DDE dans les activités qui seront organisées à la suite de la sixième réunion des ministres et des hautes autorités de la science et de la technologie, en collaboration avec le gouvernement du Canada, le gouvernement du Québec, des universités et réseaux canadiens de centres d’excellence et des organisations sans but lucratif spécialisées en science et technologie;
  • préparer un rapport à la fin de la période de six mois sur les tâches accomplies.​

Compétences et expériences requises

  • ​​Être en voie de terminer des études de maîtrise ou être inscrit au doctorat dans l’un ou plusieurs des domaines suivants : économie, relations internationales, sciences sociales, études du développement, affaires internationales ou dans tout autre domaine jugé pertinent.
    N. B. : L’université d’attache de la personne choisie devra signer une entente avec l’OEA concernant l’affectation de six mois. Au préalable, l’étudiant ou l’étudiante devra avoir fourni la preuve de son inscription ainsi que celle d’une assurance pour l’année universitaire couvrant toute la période de stage.
  • Posséder une bonne connaissance du travail de l’OEA et un intérêt démontré pour la question du développement économique dans les Amériques.
  • Posséder une expérience professionnelle ou scolaire dans les domaines du développement économique, des technologies émergentes ou du commerce international sera considéré comme un atout.
  • Détenir de solides compétences en recherche et en analyse. En ce sens, posséder de l’expérience dans la préparation de recherche et de rapports portant sur des enjeux mondiaux sera considéré comme un atout important.
  • Posséder une très bonne connaissance des outils informatiques suivants : programmes de la suite MS Office, médias sociaux, SharePoint ou autres plateformes de collaboration et de gestion des connaissances.
  • Posséder une excellente maîtrise du français (lu, parlé et écrit).
  • Posséder une excellente maîtrise de l’anglais (lu, parlé et écrit), dont le niveau fera l’objet d’une évaluation lors des entrevues de sélection.
  • Posséder une bonne maîtrise de l’espagnol (lu, parlé et écrit), dont le niveau fera l’objet d’une évaluation lors des entrevues de sélection.
  • Faire preuve d’un excellent sens de l’organisation.
  • Démontrer une aptitude à travailler avec efficacité et harmonie dans un environnement international, au sein d’une équipe de collègues issus de divers milieux culturels et professionnels.
  • Démontrer une aptitude à produire un travail de qualité, précis et concis, dans les délais impartis.
  • Faire preuve d’un excellent sens de l’organisation et d’une capacité à prioriser différentes tâches.
  • Posséder une expérience pratique qui démontre la capacité à gérer plusieurs dossiers simultanément, à prioriser les tâches et à travailler de manière autonome.
  • Démontrer un engagement à maintenir la confidentialité et à être discret quant aux dossiers traités.

Admissibilité

Avant de postuler, assurez-vous de répondre à toutes les exigences suivantes :

  • avoir au moins 18 ans et au plus 35 ans à la date de début du stage;
  • détenir la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent du Canada;
  • être domicilié(e) au Québec;
  • être résident(e) du Québec au sens de la Loi et du Règlement sur l’assurance maladie et de la Loi et du Règlement sur l’impôt du Québec depuis au moins un an;
  • posséder une excellente capacité de rédaction en français et en anglais;
  • posséder les compétences et les expériences requises figurant dans l’offre de stage ci-dessus.

Note : puisque la participation au Programme de stages en organisations internationales gouvernementales est unique et non renouvelable, les personnes ayant déjà effectué un stage dans le cadre de ce programme ne pourront soumettre de nouveau leur candidature.

Pour toute question relative au stage

Direction des organisations et des forums internationaux
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
Tél .: 418 649-2400, poste 56320
Courriel : stages.oig@mri.gouv.qc.ca