N0 2019-009

Stage à la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO

Domaine : Développement durable et océanographie
Dates du stage : Du 9 septembre 2019 au 6 mars 2020
Allocation financière accordée : 15 000,00 $ CA
Lieu : Paris, France
Date limite d'inscription : 2 juin 2019

Mandat de l’Organisation

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) adhère au principe selon lequel une migration humaine et ordonnée profite à la fois aux migrants et à la société. L’OIM œuvre à protéger les travailleurs migrants tout au long de leur processus de migration. Elle collabore avec les États membres à améliorer la gouvernance en matière de migration et ce, au moyen de coopération bilatérale et multilatérale et de réforme institutionnelle. L'OIM œuvre également avec le secteur privé afin de promouvoir la mise en œuvre de nouveaux modèles éthiques d’encadrement du recrutement de la main-d’œuvre. Ainsi, l’organisation internationale supervise la réalisation et le déploiement du Système international d’intégrité du recrutement (IRIS), un programme visant à promouvoir le recrutement éthique et à transformer le secteur du recrutement international, en établissant une norme multi-acteurs et un système de diligence raisonnable pour améliorer les pratiques.

La Division Migration de main-d’œuvre et développement humain (Division) du Département de la gestion des migrations est responsable de fournir des orientations générales et opérationnelles en matière d'élaboration de programmes et de soutien technique aux initiatives concernant la migration de main-d’œuvre, la thématique migration et développement, et la migration assistée. La Division supervise la mise en œuvre de programmes par l’intermédiaire d’une équipe d’experts dont les travaux se déroulent à Genève. Cette équipe est appuyée par un réseau de spécialistes thématiques œuvrant dans les bureaux régionaux de l’OIM. Grâce à la recherche et à la diffusion de bonnes pratiques, la Division informe l’organisation, ses partenaires et ses bénéficiaires des tendances en matière de migration de la main-d’œuvre, d’intégration et de développement, afin d’améliorer la mise en œuvre des projets et la prestation de services aux gouvernements et aux migrants.

Description des tâches et des responsabilités de la ou du stagiaire

Sous l’autorité du spécialiste principal en migration de la main-d'œuvre (Division Migration de main-d’œuvre et développement – Département de la gestion des migrations), la ou le stagiaire travaillera au siège de l'OIM et assumera, entre autres, les responsabilités suivantes :

  1. Mener une analyse documentaire des normes internationales ainsi que des lois, réglementations et politiques nationales relatives aux droits des travailleurs migrants et à la protection sociale. L’analyse doit tenir compte de l'emploi, des lieux de travail et des autres mécanismes liés à l’accès à la santé, à l'éducation et à la sécurité sociale (y compris la transférabilité des pensions). Le cas échéant, elle se penchera sur les instruments multilatéraux, les conventions et recommandations internationales, les instruments non contraignants et les accords de travail bilatéraux. L’analyse documentaire pourra par ailleurs examiner les dynamiques liées aux processus consultatifs régionaux, au respect des droits des travailleurs migrants et à la protection sociale dans le cadre de programmes de migration temporaire ou circulaire. Elle sera complétée par des entretiens avec des experts aux niveaux mondial, régional et national et par des parties prenantes externes, selon le cas.
  2. Préparer un rapport de recherche basé sur l'analyse documentaire, avec une bibliographie annotée. Ce rapport aura comme objectif d’évaluer les forces et les faiblesses des accords bilatéraux et des cadres juridiques, réglementaires et politiques actuellement en vigueur. Cette démarche permettra d’identifier les pratiques innovantes et de formuler des recommandations pour renforcer les initiatives découlant des politiques.
  3. Établir une cartographie du sujet, ventilée par initiatives, politiques, projets, parties prenantes et donateurs. Ces derniers incluront les organisations internationales, la société civile, les universités, le secteur privé et les autorités nationales. Aider le spécialiste principal à mobiliser les parties prenantes, notamment par le biais d’une participation à des réunions externes, à des ateliers et à d'autres événements, selon les besoins.
  4. Répertorier les ressources pertinentes susceptibles de contribuer à une plateforme d’échanges sur la mobilité des travailleurs migrants, sur le développement humain et sur les systèmes internes de gestion des connaissances de l'OIM.
  5. Rédiger une fiche d'information de l'OIM sur les droits des travailleurs migrants et sur la protection sociale.
  6. Aider le spécialiste principal et le secrétariat d'IRIS à susciter l’adhésion des parties prenantes, dont le secteur privé, les initiatives multipartites, les universités, les courants syndicauts et la société civile, selon les besoins.
  7. Aider le spécialiste principal à concevoir une programmation globale de l'OIM sur les droits des travailleurs migrants, sur l'autonomisation et la protection sociale, notamment par le biais de la préparation d'un projet de note conceptuelle ou d’une proposition à diffuser aux donateurs potentiels.
  8. Entreprendre toute autre tâche requise.

Compétences et expériences requises

  • Être en voie de terminer des études de maîtrise ou de doctorat, ou avoir obtenu son diplôme dans la période de deux ans précédant le début du stage, dans l’un ou plusieurs des domaines suivants : économie, relations internationales, administration des affaires, sciences sociales, droit, études du développement, affaires internationales ou dans tout autre domaine jugé pertinent;
  • Posséder une bonne connaissance du travail de l’OIM et un intérêt démontré pour celui-ci;
  • Une expérience en lien avec les thématiques liées au stage sera considérée comme un atout : entreprises et droits de la personne, initiatives volontaires dans les chaînes d'approvisionnement mondiales, droits et protection des travailleurs migrants;
  • Détenir de solides compétences en recherche et en analyse. En ce sens, posséder de l’expérience dans la préparation de recherche et de rapports portant sur des enjeux mondiaux sera considéré comme un atout;
  • Posséder une excellente maîtrise du français (lu, parlé et écrit);
  • Posséder une excellente maîtrise de l’anglais (lu, parlé et écrit), dont le niveau fera l’objet d’une évaluation lors des entrevues de sélection;
  • Une connaissance de l’espagnol sera considérée comme un atout important;
  • Posséder une très bonne connaissance des outils informatiques suivants sera considéré comme un atout : programmes de la suite MS Office, médias sociaux, SharePoint ou autres plates-formes de collaboration et de gestion des connaissances;
  • Faire preuve d’un excellent sens de l’organisation et d’une capacité à prioriser différentes tâches;
  • Montrer une aptitude à travailler avec efficacité et harmonie dans un environnement international, au sein d’une équipe de collègues issus de divers milieux culturels et professionnels;
  • Démontrer une aptitude à produire un travail de qualité, précis et concis, dans les délais impartis;
  • Posséder une expérience pratique, qui démontre la capacité à mener plusieurs dossiers simultanément, à prioriser et travailler de manière autonome.
  • Le candidat retenu devra faire preuve des compétences comportementales de base privilégiées par l’OIM:
    • Sens des responsabilités;
    • Satisfaction de la clientèle;
    • Formation continue;
    • Communication;
    • Créativité et sens de l’initiative;
    • Sens de la planification et de l’organisation;
    • Professionnalisme;
    • Travail en équipe;
    • Sensibilisation à la technologie.

Admissibilité

Avant de postuler, assurez-vous de répondre à toutes les exigences suivantes :

  • être en voie de terminer des études de 2e ou être inscrit au 3e cycle ou avoir obtenu un diplôme de maîtrise ou de doctorat dans les deux ans précédant le début du stage ou être inscrit ou inscrite à l’École du Barreau du Québec ou à tout ordre professionnel exigeant un stage pour l’obtention du droit d’exercice de la profession;
  • avoir au moins 18 ans et au plus 35 ans à la date de début du stage;
  • détenir la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent du Canada;
  • habiter au Québec;
  • être résident ou résidente du Québec au sens de la Loi et du Règlement sur l’assurance maladie et de la Loi et du Règlement sur l’impôt du Québec depuis au moins un an;
  • posséder une excellente capacité de rédaction en français et en anglais;
  • posséder les compétences et les expériences requises figurant dans l’offre de stage ci-dessus.

Note : puisque la participation au programme Stages en organisations internationales gouvernementales est unique et non renouvelable, les personnes ayant déjà effectué un stage dans le cadre de ce programme ne pourront soumettre de nouveau leur candidature.

Pour toute question relative au stage

Direction des organisations et des enjeux globaux
Ministère des Relations Internationales et de la Francophonie
Tél.: 418 649-2400, poste 56320
Courriel : stages.oig@mri.gouv.qc.ca

Dernière mise à jour : 2019-10-01 08:57:58