Appels à projets

Coopération Québec-Colombie

Depuis quelques années, les échanges entre organismes, entreprises et institutions du Québec et de la Colombie se multiplient et s’approfondissent. La Colombie se démarque par sa situation géographique, sa culture, ses richesses naturelles, sa biodiversité, l’esprit innovant de ses entreprises et sa population jeune et qualifiée.

Le Québec et la Colombie partagent plusieurs domaines d’intérêt mutuel propices au développement de collaborations et aux échanges d’expertise. Afin d’encourager ces partenariats et d’appuyer la réalisation de projets structurants aux retombées concrètes pour les deux sociétés, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie, en collaboration avec les ministères sectoriels concernés, a lancé un premier appel à projets Québec-Colombie à l’automne 2019 qui a confirmé l’intérêt des institutions québécoises pour la Colombie et motivé le lancement d’un deuxième appel à projets pour l’année financière 2020-2021.

Aucun appel à projets en cours. Abonnez-vous à l’infolettre pour rester informés!

Appel à projets 2020-2021 – Terminé

Projets retenus

Critères et modalités de soutien

Les relations internationales ont subi de profondes mutations au cours des derniers mois en raison de la crise sanitaire causée par la COVID-19 et des restrictions de déplacements internationaux. Cependant, la collaboration internationale n’est pas moins primordiale et pourra assurer la relance de l’après COVID-19. C’est dans ce contexte qu’un appel à projets Québec-Colombie est lancé pour l’année financière 2020-2021.

Prenant acte de cette nouvelle réalité, une attention particulière sera portée aux projets contribuant aux efforts de relance dans les secteurs ciblés. Les porteurs de projets sont encouragés à prioriser les moyens de collaboration à distance et à faire preuve de créativité dans l’adaptation du projet aux circonstances actuelles. À cet égard, le MRIF accordera une plus grande flexibilité quant aux dépenses admissibles.

Les objectifs poursuivis par cet appel à projets sont les suivants :

  • appuyer la réalisation d’activités novatrices et structurantes qui génèrent des retombées concrètes, notamment économiques, pour les deux sociétés
  • soutenir la mise en réseau, la collaboration, le partage d’expertise et le développement de partenariats entre organismes québécois et colombiens dans les secteurs ciblés
  • favoriser une connaissance et une compréhension plus fines des deux sociétés, de leurs similitudes et de leurs spécificités
  • encourager le rayonnement du Québec et de ses secteurs d’expertise en Colombie

Cet appel à projets vise les secteurs suivants :

  • développement économique
  • recherche et innovation
  • éducation
  • culture

Thématiques prioritaires :

  • santé et services sociaux, notamment la télémédecine, les innovations et l’accès aux soins de santé et services sociaux
  • technologies de l’information et des communications ainsi que l’intelligence artificielle
  • environnement, économie verte et lutte contre les changements climatiques
  • énergies renouvelables, développement durable et villes intelligentes
  • formation numérique et enseignement à distance
  • langue française
  • industries culturelles et créatives
  • développement culturel numérique

Pour être admissibles, les projets doivent :

  • ne pas avoir reçu de financement dans le cadre de l’appel à projets Québec-Colombie 2019-2020
  • impliquer au moins un partenaire québécois et un partenaire colombien
  • s’inscrire dans l’un des secteurs ciblés
  • être réalisés sur une période maximale d’un an, soit jusqu’au 28 février 2022
  • faire l’objet d’un dossier complet lors du dépôt
  • être soumis avant la date limite de dépôt des demandes – tout dossier reçu après le 30 octobre ne sera pas considéré

Note : Si un déplacement en Colombie doit être réalisé, il est fortement recommandé de consulter les avertissements aux voyageurs du gouvernement du Canada lors de la planification du voyage et avant le départ et d’éviter les zones visées par un avertissement de sécurité.

Pour obtenir un soutien financier du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, les projets doivent être présentés par des citoyens canadiens ou des résidents permanents du Canada vivant au Québec.

Pour être admissible, le demandeur doit :

  • être une personne morale dont le siège social est établi au Québec ou bien y avoir un établissement
  • être légalement constitué et enregistré et ne pas être en défaut en vertu des lois qui le régissent

Cet appel à projets s’adresse aux

  • organismes à but lucratif
  • organismes sans but lucratif
  • organismes dédiés à la recherche et à l’innovation
  • entreprises
  • institutions publiques (incluant les établissements d’enseignement et les centres hospitaliers)
  • centres de recherche
  • entreprises et organismes culturels
  • associations
  • fédérations
  • autres regroupements.

La subvention du ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF) pour un projet retenu ne pourra excéder 3 500 $ CA.

L’engagement financier du MRIF porte sur une année financière débutant le 1er avril 2020 et se terminant le 31 mars 2021.

Le MRIF accordera un appui financier au partenaire québécois du projet exclusivement.

Les organisations dont les projets auront été sélectionnés s’engagent à produire un rapport financier et narratif sur le projet financé en faisant notamment état des retombées escomptées.

Les dépenses admissibles sont les suivantes :

  • coûts d’achat ou de location de matériel, d’équipement ou de logiciels pour le partenaire québécois ou colombien, ainsi que les frais d’envoi
  • frais d’organisation de visioconférence ou autre événement virtuel
  • coûts liés à l’enregistrement, à la réalisation et au montage de vidéos promotionnels, de capsules d’information, de cours en ligne ou de tout autre contenu audiovisuel en lien avec le projet
  • frais d’expertise-conseil, de contrat de recherche ou d’étude de marché
  • frais de traduction et d’interprétation
  • frais de publication et de diffusion des résultats du projet

    Lorsqu’offertes, et dans le respect des mesures sanitaires imposées par la pandémie de
    COVID-19 :

    • frais de déplacement aller-retour Québec-Colombie en classe économique et frais de transport local sur ces territoires
    • indemnités quotidiennes de séjour (hébergement et repas) pour un maximum de 7 jours et de 250 $ par jour
    • allocations mensuelles pour les stages de recherche pour un maximum de 3 mois et de 1000 $ par mois
    • frais pour l’organisation d’un colloque, d’une conférence, d’un séminaire, d’un festival ou d’autres activités semblables ou pour la participation à de telles activités

Les dépenses non admissibles sont les suivantes :

  • toute dépense relative au financement régulier d’un organisme et à la rémunération de son personnel (y compris les cachets d’artistes)
  • toute dépense ayant déjà fait l’objet d’une aide provenant d’un autre programme gouvernemental
  • frais de voyage en première classe
  • frais de déplacement et allocations forfaitaires quotidiennes pour des séjours à l’extérieur de la Colombie ou du Québec

Les projets soumis seront évalués selon ces critères :

  • pertinence du projet au regard des objectifs, des secteurs ciblés et des priorités gouvernementales
  • contribution aux efforts de relance de l’après COVID-19
  • caractère novateur et structurant du projet ainsi que sa valeur ajoutée
  • potentiel de retombées scientifiques, sociales, culturelles et économiques du projet
  • perspectives d’avenir du projet au-delà du financement octroyé par le MRIF
  • prise en compte des principes de développement durable
  • cohésion et qualité de la formulation du projet, de l’échéancier et du montage financier
  • valeur ajoutée, complémentarité et durabilité du partenariat
  • mise en valeur des résultats du projet et contribution au rayonnement du Québec en Colombie

Note : Le processus d’évaluation des projets est coordonné par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF), en étroite collaboration avec les ministères sectoriels québécois concernés. Les renseignements soumis dans le cadre du présent appel à projets pourraient donc être communiqués à ces ministères. Le MRIF conserve cependant la responsabilité de la sélection définitive des projets et de la détermination des sommes qui leur seront accordées.

Appels à projets antérieurs

Quatorze projets — sur un total de 33 propositions reçues — ont été retenus dans les secteurs du développement économique, de l’éducation, de la recherche et de l’innovation, de l’environnement ainsi que de la culture, dans le cadre du premier appel à projets Québec-Colombie. Au total, 40 900 $ seront investis par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie afin d’appuyer ces projets. À cela s’ajoute un financement de 7 000 $ de la part du ministère de la Culture et des Communications afin d’appuyer deux projets dans le secteur de la culture.

 

Dernière mise à jour : 2021-02-02 09:41:30