Appels à projets

Groupe de travail Québec-Jalisco (GTQJ)

Créé en octobre 2009 à la signature de l’Accord de coopération entre le gouvernement du Québec et le gouvernement de l’État du Jalisco, le Groupe de travail Québec-Jalisco (GTQJ) est le principal instrument de collaborations institutionnalisées entre le Québec et l’État mexicain du Jalisco. Le ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF) du Québec ainsi que l’Unité des Relations fédérales et des Affaires internationales du gouvernement du Jalisco en assument conjointement la coordination et le financement. Le GTQJ est chargé d’élaborer et de mettre en œuvre une programmation biennale d’activités en soutenant des projets mis en œuvre par des partenaires du Québec et du Jalisco conformément aux domaines d’intérêt commun prioritaires du Québec et du Jalisco.

Aucun appel à projets en cours. Abonnez-vous à l’infolettre pour rester informé!

Appel à projets 2019-2020 – Terminé

Critères et modalités de soutien

Le présent appel à projets porte sur les années 2019-2021. Il est en cours du 30 août au 14 octobre 2019 inclusivement. Une réunion du Groupe de travail Québec-Jalisco se tiendra suite à la période d’affichage et permettra de confirmer les projets retenus. Conformément à la Déclaration de services aux citoyens du MRIF, les résultats seront annoncés dans les 30 jours suivant la réunion. Une lettre d’annonce sera transmise à la plus haute instance de l’organisation dont relève le coordonnateur québécois.

Les objectifs poursuivis par cet appel à projets sont les suivants :

  • appuyer la réalisation d’activités novatrices ou structurantes qui génèrent des retombées concrètes
  • favoriser le développement éducatif, culturel et scientifique du Québec et du Jalisco, avec une préoccupation particulière envers les jeunes, l’équité des genres et le développement durable
  • encourager la mise en commun des expertises et le développement de partenariats institutionnels durables
  • valoriser les résultats obtenus aux fins de diffusion des connaissances auprès de clientèles cibles et du grand public

Les thèmes ciblés s’inscrivent au sein des trois grands secteurs de collaboration que sont l’éducation , la culture, la recherche et l’innovation.

Les thèmes ciblés pour le secteur de l’éducation sont les suivants :

  • développement d’échanges et de partenariats institutionnels en matière d’enseignement et de recherche, sur des sujets d’intérêt commun pour le Québec et le Jalisco
  • formation des ressources humaines de haut niveau et accroissement de la mobilité des professeurs par le biais, entre autres, d’échanges, de stages et de l’accès à des programmes bi-diplômants
  • développement d’échanges et de partenariats en matière de formation professionnelle et technique, en privilégiant les ententes qui contribueront à une meilleure adéquation formation-emploi, notamment par l’entremise de stages
  • collaborations en matière de formation numérique et d’enseignement supérieur à distance
  • développement et amélioration de l’enseignement et de l’apprentissage du français et de l’espagnol
  • collaborations et échanges en matière d’enseignement autochtone notamment par l’échange d’expertise, la réalisation de projets conjoints et la mobilité étudiante et professorale

Les thèmes ciblés pour le secteur de la culture sont les suivants :

  • réalisation de coproductions, de co-créations, d’échanges et de résidences artistiques entre le Québec et le Jalisco dans tous les champs d’activités culturelles, soit la littérature, l’édition, la musique, le théâtre, la danse, les arts du cirque, les arts visuels, les arts numériques, le design, les métiers d’art, la muséologie et le cinéma
  • projets s’inscrivant en littérature, en design et en arts numériques en lien avec la désignation des villes Québec, Montréal et Guadalajara comme villes créatives de l’UNESCO
  • réalisation de projets intégrant la culture à une démarche de développement durable, conformément aux principes énoncés par l’Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) dans la Déclaration de Mexico sur les politiques culturelles (1982) et par la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (2005)
  • projets en développement culturel numérique visant soit à améliorer la visibilité des contenus culturels numériques, à appuyer de nouvelles initiatives de diffusion ou de codiffusion de contenus culturels numériques, à favoriser le développement des compétences numériques des artistes et des organismes culturels ou à développer de nouvelles méthodes ou de nouveaux outils contribuant au développement culturel numérique
  • promotion et diffusion de manifestations culturelles autochtones, notamment en matière de langues autochtones dans le cadre de l’Année internationale des langues autochtones (2019)
  • échanges entre industries créatives et initiatives de développement de marchés
  • organisation ou participation à des festivals, à des expositions ou à autres évènements culturels sur les deux territoires
  • projets culturels et d’action sociale favorisant une plus grande accessibilité culturelle pour les différents groupes sociaux, notamment avec un accent sur l’équité des genres, les droits humains, la jeunesse, et les communautés autochtones
  • valorisation du rôle des différents espaces culturels tels les musées, les galeries et les bibliothèques

Les thèmes ciblés pour le secteur de la recherche et de l’innovation sont les suivants :

  • développement de projets renforçant la coopération scientifique et technologique entre le Québec et le Jalisco, notamment dans les secteurs suivants (non exclusifs) :
    • énergie, en particulier en ce qui a trait au développement des sources d’énergies renouvelables
    • environnement, développement durable et lutte contre les changements climatiques
    • transport et mobilité durable
    • eau : gestion, traitement et nouvelles technologies
    • santé
    • biotechnologies
    • agroalimentaire et nutrition
    • intelligence artificielle
    • industries 4.0
    • technologies de l’information
    • villes intelligentes
    • nanotechnologies
  • réalisation de projets favorisant la synergie entre les milieux industriel, académique et gouvernemental, afin de mettre l’innovation au profit du développement socio-économique
  • production et publication d’articles scientifiques et d’autres outils de diffusion des résultats d’une recherche
  • échanges et collaborations entre startups et incubateurs
  • organisation ou participation à des festivals, à des colloques, à des conférences ou à d’autres évènements en recherche et innovation sur les deux territoires;
  • projets visant à améliorer la compétitivité des PME par le biais de la recherche et de l’innovation technologique, de manière collaborative, entre les secteurs économiques et de la recherche
  • réalisation de projets visant à développer la culture scientifique et technique chez les jeunes

Pour être admissibles, les projets doivent :

  • être réalisés sur une période maximale de deux ans, soit jusqu’au 30 novembre 2021
  • impliquer au moins un partenaire québécois et un partenaire du Jalisco
  • s’inscrire dans l’un des secteurs ciblés
  • faire l’objet d’un dossier complet lors du dépôt
  • être déposés par les partenaires du Québec et du Jalisco et être de formulation similaire
  • être soumis avant la date limite de dépôt des demandes – tout dossier reçu après le 14 octobre ne sera pas considéré.

Pour obtenir un soutien financier du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, les projets doivent être présentés par des citoyens canadiens ou par des résidents permanents du Canada vivant au Québec.

Pour être admissible, le demandeur doit :

  • être une personne morale dont le siège social est établi au Québec ou qui y a un établissement
  • être légalement constitué et enregistré et ne pas être en défaut en vertu des lois qui le régissent
  • Cet appel à projets s’adresse aux organismes à but lucratif, aux organismes sans but lucratif, aux organismes dédiés à la recherche et à l’innovation, aux entreprises innovantes, aux institutions publiques (dont les établissements d’enseignement et les centres hospitaliers), aux centres de recherche, aux organismes et aux entreprises culturelles ainsi qu’aux associations, aux fédérations et aux autres regroupements.

Le montant demandé doit être utilisé conformément aux dépenses admissibles, telles que décrites à la section dépense admissibles et non admissibles du présent document. La subvention du MRIF pour un projet retenu ne pourra excéder 3 000 $ CA par année de réalisation du projet. Il est donc possible de demander un maximum de 3 000 $ pour l’année 2019-2020 ainsi qu’un maximum de 3 000 $ pour l’année 2020-2021, soit un total maximal de 6 000 $.

L’aide financière fera l’objet d’une lettre d’entente entre le MRIF et l’organisme québécois du projet. La subvention sera effectuée en versements annuels, à raison d’un versement par année financière. Les organisations dont les projets auront été sélectionnés s’engagent à produire un rapport financier et narratif sur le projet financé faisant notamment état des retombées escomptées.

L’engagement financier du MRIF, sous réserve des prérogatives de l’Assemblée nationale au regard de l’adoption des crédits annuels, porte deux années financières débutant le 1er avril 2019 et se terminant le 31 mars 2021.

Source de financement

  • Au Québec, le MRIF octroie un soutien financier aux coordonnateurs québécois des projets retenus
  • Au Jalisco, l’Unité des Relations fédérales et des Affaires internationales du gouvernement du Jalisco accorde un soutien financier aux coordonnateurs du Jalisco des projets retenus

Évaluation de mi-parcours

Les projets retenus feront l'objet d'une évaluation de mi-parcours. Une fiche de bilan sera alors transmise par le MRIF aux coordonnateurs québécois, par l’Unité des Relations fédérales et des Affaires internationales aux coordonnateurs du Jalisco. Les fiches de bilan devront être complétées et acheminées au plus tard le 30 octobre 2020. Le financement de la deuxième année de réalisation ne sera pas renouvelé automatiquement. Il sera octroyé sur la base d’une évaluation positive de l’état d’avancement du projet et de l’utilisation budgétaire, ainsi que sous réserve des disponibilités budgétaires.

Les dépenses admissibles sont les suivantes :

  • les frais de déplacement aller-retour Québec-Jalisco en classe économique et les frais de transport local sur ces territoires
  • les indemnités quotidiennes de séjour (jusqu’à 220 $ / jour / participant)
  • les allocations mensuelles pour les stages de recherche au Jalisco (jusqu’à 1500 $ / mois)
  • les frais d’études ou d’expertise-conseil nécessaires à la réalisation du projet (jusqu’à 1000 $)
  • les frais d’utilisation de visioconférences
  • les frais pour l’organisation d’un colloque, d’une conférence, d’un séminaire, d’un festival ou d’une autre activité semblable ou la participation à de telles activités
  • les frais de publication ou de diffusion des résultats du projet
  • les frais de traduction et interprétation
  • l’acquisition de logiciel spécialisé indispensable à la réalisation du projet, sur justification et approbation préalables

Les dépenses non admissibles sont les suivantes :

  • toute dépense relative au financement régulier d’un organisme et à la rémunération de son personnel
  • toute dépense ayant déjà fait l’objet d’une aide provenant d’un autre programme gouvernemental
  • les frais de voyage en première classe et les frais de bagages excédentaires
  • les frais de déplacement et allocations forfaitaires quotidiennes pour des séjours à l’extérieur du Jalisco
  • les cachets d’artistes

Les projets soumis seront évalués selon ces critères :

  • la pertinence des objectifs en regard des thèmes ciblés
  • les retombées concrètes attendues
  • le caractère novateur et structurant
  • la qualité et la rigueur du montage financier
  • la cohésion des activités et des étapes de réalisation
  • la prise en considération des principes québécois de développement durable
  • la prise en considération des principes de la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (pour les projets s’inscrivant dans le secteur culturel seulement)
  • la valeur ajoutée du partenariat entre le Québec et le Jalisco
  • la crédibilité des coordonnateurs du Québec et du Jalisco ainsi que de leurs organisations respectives
  • la possibilité de développement de partenariats institutionnels complémentaires et durables
  • le potentiel de mise en place et de consolidation de réseaux de contacts
  • la contribution au rayonnement du Québec au Jalisco et du Jalisco au Québec
  • la mise en valeur et la diffusion des résultats auprès des clientèles cibles et du grand public

Note : Le processus d’évaluation des projets est coordonné par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF) en étroite collaboration avec les ministères sectoriels québécois concernés. Les renseignements soumis dans le cadre du présent appel à projets pourraient donc être communiqués à ces ministères. Le MRIF conserve cependant la responsabilité de la sélection définitive des projets et de la détermination des sommes qui leur seront accordées.

Appel à projets 2018-2019

Au total, 23 500 $ ont été investis dans cet appel à projets du Groupe de travail Québec-Jalisco afin d’appuyer sept projets dans les secteurs de l’éducation, de la culture et de la recherche et innovation. Ces projets, porteurs de retombées tangibles, sont le fruit de partenariats structurants entre des organisations du Québec et du Jalisco. Ils seront réalisés sur les deux territoires sur une période allant de février 2019 à mars 2020.

 

En savoir plus sur les relations Québec-Mexique.

Dernière mise à jour : 2019-10-15 07:59:36