Appels à projets

Coopération bilatérale Québec-Tunisie

En route vers le 18e Sommet de la Francophonie

La 18e Conférence des chefs d’État et de gouvernement des pays ayant le français en partage, communément appelée le Sommet de la Francophonie, aura lieu à Djerba, en Tunisie, en novembre 2021. Le thème retenu pour cette édition est Connectivité dans la diversité : le numérique vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone.

Appel à projets numériques Québec-Tunisie 2021 - En cours

Québec-Tunisie | 2021
 

 

Soumettez un projet au plus tard le 1er mars 2021

Critères et modalités de soutien

C’est dans le contexte du 18e Sommet de la Francophonie que le gouvernement du Québec lance un appel à projets qui vise à soutenir des partenariats en recherche et innovation et en entrepreneuriat appliqués au numérique. Ces projets bilatéraux devront avoir des retombées concrètes pour les acteurs du numérique au Québec et en Tunisie, et contribuer au renforcement des relations bilatérales entre les partenaires et les écosystèmes québécois et tunisiens.

Les projets retenus seront soutenus par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF) et les porteurs de projets qui répondent aux critères d’admissibilité de LOJIQ – Les Offices jeunesse internationaux du Québec – seront invités à se rendre en Tunisie, en marge du Sommet.

Les objectifs poursuivis par cet appel à projets sont les suivants :

  • renforcer la relation Québec-Tunisie dans le domaine du numérique chez les jeunes
  • stimuler les nouvelles collaborations bilatérales en recherche appliquée, en innovation et en entrepreneuriat dans ce domaine
  • susciter l’émergence de projets à fort potentiel de retombées sur le plan pédagogique, commercial et sociétal
  • encourager les collaborations entre le milieu de l’enseignement et de la recherche et celui de l’entreprise
  • encourager les approches pluridisciplinaires au numérique entre partenaires québécois et tunisiens
  • jeter les bases d’une coopération durable entre les écosystèmes numériques du Québec et de la Tunisie (de manière large)

Cet appel à projets vise ces secteurs :

Tous les domaines de la recherche, de l’innovation, de la formation et de l’entrepreneuriat qui ont recours au numérique ou qui favorisent le développement de solutions numériques innovantes.

Pour être admissibles, les projets doivent :

  • être innovants, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas déjà fait l’objet d’une annonce, d’une publication ou d’une application commerciale
  • être menés en partenariat avec au moins une institution, une entreprise, une organisation ou une autre personne morale située en Tunisie
  • permettre l’émergence de solutions numériques porteuses de retombées concrètes et répondant aux besoins des entreprises, des institutions ou des sociétés québécoise et tunisienne
  • pouvoir faire l’objet d’une démonstration publique, si applicable, sous forme de prototype, en novembre 2021 et être réalisés au plus tard le 31 mars 2022

Pour obtenir un soutien financier du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et de LOJIQ, les projets doivent être présentés par des citoyens canadiens ou des résidents permanents du Canada vivant au Québec.

Pour être admissible, le demandeur doit :

  • être âgé de 35 ans ou moins au moment du dépôt de la demande
  • détenir une carte valide d’assurance maladie du Québec et habiter au Québec depuis au moins un an
  • représenter un incubateur, un accélérateur d’entreprises, un centre d’entrepreneuriat universitaire, un organisme à but non lucratif, un laboratoire de recherche et innovation, une entreprise ou une jeune pousse (start-up)
  • présenter un seul projet dans le cadre du présent concours
  • développer le projet en étroite collaboration avec au moins un partenaire tunisien

La subvention du MRIF pour un projet retenu ne pourra excéder 25 000 $ CA et représenter un maximum de 75 % du coût total du projet.

L’engagement financier du MRIF porte sur l’année financière se terminant le 31 mars 2021 et sera accordé exclusivement au partenaire québécois du projet. La réalisation du projet devra avoir été complétée d’ici le 31 mars 2022.

Les organisations ou les entreprises dont les projets auront été sélectionnés s’engagent à produire un rapport financier et narratif sur le projet financé faisant notamment état des retombées escomptées.

Les dépenses admissibles sont les suivantes :

  • salaires, traitement et avantages sociaux liés au projet
  • frais de déplacement et de séjour
  • matériel requis et fournitures
  • formation et perfectionnement
  • frais de rencontres et de réunions
  • frais de gestion et d’exploitation de propriété intellectuelle
  • frais liés aux communications
  • frais d’animation et de liaison
  • coûts d’acquisition d’équipements structurants (jusqu’à concurrence de 25 % de la subvention versée)

Les dépenses non admissibles sont les suivantes :

  • travaux de construction ou de rénovation
  • achat d’immeubles
  • achat de publicité

Les projets soumis seront évalués selon ces critères :

  • nature, objectifs, qualité et pertinence du projet
  • caractère innovant
  • qualité et pérennité des partenariats formés
  • qualité de la méthodologie proposée
  • qualifications et expérience des porteurs du projet
  • capacité des partenaires à mener à terme le projet
  • contribution du projet au développement des compétences au Québec et en Tunisie
  • réplicabilité de la solution par d’autres acteurs et dans d’autres contextes
  • retombées concrètes envisagées du projet pour le Québec et la Tunisie, notamment en lien avec des enjeux commerciaux, pédagogiques ou sociétaux importants
  • implication de partenaires situés dans des pays tiers, particulièrement sur le continent africain (en plus de la collaboration entre partenaires québécois et tunisiens)

Note : Le processus d’évaluation des projets est coordonné par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF), en étroite collaboration avec le ministère de l’Économie et de l’Innovation, LOJIQ et les Fonds de recherche du Québec. Les renseignements soumis dans le cadre du présent appel à projets pourraient donc être communiqués à ces partenaires. Le MRIF conserve cependant la responsabilité de la sélection définitive des projets et de la détermination des sommes qui leur seront accordées.

Dépôt des dossiers

IMPORTANT : Veuillez enregistrer le formulaire sur votre ordinateur avant de le remplir avec Adobe Reader (version 8.0 ou plus). Ne pas remplir le formulaire dans un navigateur Web. Ne pas modifier le PDF dans aucune circonstance.

Les dossiers de demande de financement doivent être composés des documents suivants :

  • formulaire de demande de financement
  • curriculum vitæ de la coordonnatrice ou du coordonnateur québécois
  • lettre d’engagement du partenaire en Tunisie
  • lettre de dépôt de projet signée par la personne autorisée à signer la convention de subvention

Les dossiers doivent être transmis par courriel à projetsnumeriques@mri.gouv.qc.ca au plus tard le 1er mars 2021 à 23 h 59, heure du Québec.

Tout dossier soumis après cette date ne sera pas considéré.

Pour toute question relative au dépôt du dossier de demande de financement ou au processus de sélection, veuillez communiquer avec :

Christiane Bétie
Direction Afrique et Moyen-Orient
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
Téléphone : 418 649-2400, poste 57121

Dernière mise à jour : 2021-01-29 08:51:18