Émissaires

Les enjeux mondiaux ne connaissant pas de frontières, le gouvernement du Québec confie à des émissaires des mandats liés aux priorités gouvernementales et aux orientations de la Politique internationale du Québec.

Trois émissaires contribuent à la promotion des positions québécoises et à l’avancement des intérêts du Québec dans les domaines d’action suivants :

Cette approche thématique dynamise la représentation du Québec sur la scène internationale et permet d’accroitre son influence. La nomination d’émissaires complète les initiatives menées par le Ministère, les représentations officielles du Québec à l’étranger ainsi que celles des divers ministères et organismes.

Émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques et arctiques

L'émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques et arctiques a le mandat général d’approfondir l’engagement international du Québec dans les domaines de la lutte contre les changements climatiques et des affaires nordiques et arctiques.

Jean Lemire

Jean Lemire est un biologiste et un communicateur scientifique reconnu mondialement. Sa nomination à titre d’émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques et arctiques témoigne de la volonté ferme du Québec de contribuer, aux efforts internationaux et à la recherche de solutions durables, par la mise en valeur de l’expertise québécoise dans ces deux domaines.

Jean Lemire

« J'ai accepté de devenir émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques et arctiques, car ce sont là des défis de l'humanité qui requièrent l'engagement de tous, et le Québec a une contribution singulière à faire valoir dans une perspective de solidarité. »

« J'apporte ici mon expérience, mon engagement pour la planète et ma détermination. »

- Jean Lemire

Biographie

Jean Lemire sillonne les océans de la planète depuis plus de 15 ans pour sensibiliser les populations aux grands enjeux environnementaux. Ses travaux sur les changements climatiques et la biodiversité ont mené à de grandes missions scientifiques, dont un tour du monde de trois ans pour traiter de l’état de la biodiversité mondiale, en collaboration avec le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique de l’ONU.

Son expertise et son engagement contribuent au leadership indéniable qu’exerce le Québec dans les enjeux nordiques et arctiques, ainsi qu’en matière de lutte contre les changements climatiques sur la scène internationale.

Mandat

Jean Lemire a pour tâche de développer de nouveaux partenariats internationaux visant la réduction de gaz à effet de serre et l’utilisation de mécanismes de tarification du carbone. Il contribue également à mettre en œuvre les mesures de coopération climatique internationale venant en appui aux pays francophones les plus vulnérables.

M. Lemire continue à faire du Québec un acteur crédible dans les échanges internationaux sur les enjeux touchant l’Arctique, en créant ou consolidant des liens avec les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux de la région nordique et arctique, et en participant aux principaux forums internationaux sur les enjeux de cette région. Son rôle est également de promouvoir l’expertise québécoise en développement nordique durable et de favoriser les initiatives internationales communes, en plus d’encourager les échanges de meilleures pratiques dans ce domaine.


Retour en haut de la page

Émissaire en matière de mobilité internationale et de reconnaissance des qualifications professionnelles

Patrick L. Benaroche

Patrick L. Benaroche est expert en droit du travail et en psychologie organisationnelle. Il possède un important bagage de connaissances et accumule de nombreuses reconnaissances et publications contribuant à l’avancement des normes du travail au Québec et au Canada. Sa nomination à titre d’émissaire en matière de mobilité internationale et de reconnaissance des qualifications professionnelles témoigne de la détermination du Québec à vouloir être un chef de file pour la mobilité professionnelle transfrontière.

Patrick L. Benaroche

« D’avoir été nommé émissaire en matière de mobilité internationale et de reconnaissance des qualifications professionnelles représente pour moi une occasion de contribuer à améliorer le milieu de travail du Québec en participant à des projets qui visent à augmenter la prospérité des Québécoises et des Québécois. Alors que la mobilité professionnelle est appelée à s’accroitre à travers le monde au cours des prochaines années, les milieux de travail québécois doivent s’adapter à cette réalité internationale afin de saisir l’occasion d’attirer une main-d’œuvre qualifiée et ainsi combler les besoins économiques du Québec, dans une perspective également bénéfique pour nos partenaires étrangers. Pour ce faire, il faudra, entre autres, faciliter la reconnaissance des qualifications professionnelles pour des professions et métiers clés, de sorte à favoriser l’intégration des travailleurs. Le Québec a tous les moyens pour devenir un chef de file en la matière, et c’est un grand honneur pour moi de pouvoir participer à l’atteinte de cet objectif. »

- Patrick L. Benaroche

Biographie

Patrick L. Benaroche est associé senior et ancien chef du groupe Emploi et travail pour le cabinet d’avocats Stikeman Elliott à Montréal. Il a conseillé plusieurs grandes entreprises sur une variété de sujets liés au droit du travail, notamment concernant des enjeux transfrontaliers et de mobilité de la main-d’œuvre. Ses conseils ont également été sollicités pour le règlement de dossiers de harcèlement au travail, de congédiement, de santé et de sécurité au travail, ou encore de négociation, de rédaction de contrat de travail et de rapports collectifs de travail.

Patrick L. Benaroche est membre du Barreau du Québec et de l’American Bar Association. Il est aussi Fellow du American College of Labor and Employment Lawyers et vice-président du comité du droit de l’emploi et des relations industrielles de l’International Bar Association.

Mandat

À titre d’émissaire, M. L. Benaroche a pour mandat de mobiliser les ordres professionnels et les autres autorités compétentes en vue d’actualiser les arrangements de reconnaissance mutuelle issus de l’Entente Québec-France sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles ainsi que de négocier de nouvelles ententes de reconnaissance avec des partenaires étrangers. Il a aussi pour rôle de mettre en place des mécanismes interministériels afin de favoriser la mobilité professionnelle entre le Québec et ses partenaires internationaux.


Retour en haut de la page

Émissaire aux droits et libertés de la personne

L'émissaire aux droits et libertés de la personne a le mandat général d’approfondir l’action internationale du gouvernement du Québec en matière de droits et libertés de la personne et de positionner celui-ci comme un acteur engagé en ce qui a trait à l’égalité entre les femmes et les hommes ainsi qu’à la protection et à la promotion des droits et libertés des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans (LGBT).

Julie Miville-Dechêne a occupé ce poste du 5 décembre 2017 au 20 juin 2018.

Le poste est présentement vacant.


Retour en haut de la page

Dernière mise à jour : 2018-06-27 14:04:29

Partage
Partage sur Facebook Partage sur Twitter Partage sur Linkedln Partage sur Courriel
 
 

Pour joindre les émissaires


Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
380, rue Saint-Antoine Ouest Montréal (Québec) H2Y 3X7
Tél : 514 873-6708