Historique

Tokyo

En bref

Bureau économique du Québec à Tokyo.

C'est en 1973 que le Gouvernement du Québec ouvre un Bureau économique à Tokyo. Ce bureau sera élevé au rang de délégation générale en 1992.


La Délégation générale du Québec à Tokyo est située au :


32e étage du Shiroyama
JT Trust Tower
431 Toranomon Minato-ku
Tokyo

Retour en haut de la page

Liste des délégués généraux

Titre du représentant Date de nomination Date d'entrée en vigueur de la nomination

Chef de poste

Normand Bernier

5 septembre 1973

Délégué

Marcel Bergeron

10 septembre 1981

Jacques Girard

16 août 1984

Jos William Siebes

30 juillet 1986

Harold Mailhot

31 mai 1989

Délégué général

Michel Pierre Boudriau

3 juin 1992

3 août 1992

Jean Dorion

12 octobre 1994

17 octobre 1994

Mandat renouvelé

17 octobre 1997

Robert Keating

17 mai 2000

7 août 2000

Jean Clavet

15 décembre 2004

29 mars 2005

Suzanne Éthier

19 décembre 2007

25 février 2008

Claude-Yves Charron

16 février 2011

4 avril 2011

Claire Deronzier

17 avril 2013

12 août 2013

Retour en haut de la page

Quelques événements marquants

20 juin au 3 juillet 1970

Le ministre de l'Industrie et du Commerce Gérard D. Lévesque dirige une délégation québécoise à l'Expo 70 qui a lieu à Osaka, au Japon, et où le Gouvernement du Québec a un pavillon.

14 juillet 1970

Raymond Beaugrand présente à Claude Morin, sous-ministre des affaires intergouvernementales, ses réflexions concernant l'ouverture d'un Bureau économique et industriel à Tokyo.

6 août 1970

Claude Morin remercie Raymond Beaugrand pour ses réflexions.

20 août 1970

Yves Michaud porte à l'attention de Robert Bourassa, premier ministre du Québec le document de Raymond Beaugrand concernant l'ouverture d'un Bureau du Québec à Tokyo.

21 septembre 1970

Guy Langlois, chef de cabinet, accuse réception de la lettre d'Yves Michaud, au nom de Robert Bourassa premier ministre du Québec.

10 novembre 1971

Oswald Parent informe Mitchell Sharp, Secrétaire d'État au ministère des Affaires extérieures du Canada, de l'intention du Gouvernement du Québec à procéder è l'ouverture d'un bureau économique à Tokyo.

18 février 1972

Romuald Miville-Deschênes confirme au Consulat général du Japon À Montréal l'intention du Gouvernement du Québec d'ouvrir un Bureau à Tokyo.

24 juillet 1973

Jacques Côté informe le Consulat du Japon à Montréal que Normand Bernier a été nommé conseiller commercial et chef de poste au Bureau du Gouvernement du Québec à Tokyo.

29 août 1973

Jean-Claude Simard, de la direction générale des relations internationales produit un document sur l'ouverture d'une maison à Tokyo.

5 septembre 1973

Le ministre des Affaires intergouvernementales se voit chargé d'instituer une maison du Québec à Tokyo, durant l'exercice 1973-74. Normand Bernier est affecté à Tokyo au titre de chef de poste.

25 août 1975

Le ministre des Affaires intergouvernementales François Cloutier manifeste à Normand Bernier tout l'intérêt qu'il porte à son travail à titre de délégué du Québec à Tokyo.

10 septembre 1981

Nomination de Marcel Bergeron à titre de délégué du Québec à Tokyo

28 septembre 1981

Affectation de Marcel Bergeron comme délégué du Québec à Tokyo à compter du mois d'octobre 1981.

16 août 1984

Nomination de Jacques Girard à titre de délégué du Québec à Tokyo, à compter de la date de sa prise de poste.

27 septembre au 8 octobre 1984

Première mission d'un chef de gouvernement québécois en Asie. Le premier ministre du Québec René Lévesque effectue un périple qui le conduira en Chine, en Corée du Sud, au Japon (30 septembre au 2 octobre) et à Hong-Kong.

30 juillet 1986

Nomination de Jos William Siebes à titre de délégué du Québec à Tokyo, à compter de la date de sa prise de poste.

10 janvier 1989

Le sous-ministre des Affaires internationales Jean-Claude Villiard demande au délégué du Québec à Tokyo Jos Wiliam Siebes de prévoir son retour au Québec au cours de l'été 1989.

31 mai 1989

Nomination de Harold Mailhot à titre de délégué du Québec à Tokyo à compter de la date de sa prise de poste.

1er avril 1992

Élévation au rang de délégation générale des délégations du Québec à Tokyo et à Düsseldorf.

3 juin 1992

Nomination de Michel Pierre Boudriau à titre de délégué général du Québec à Tokyo pour un mandat d'une année à compter du 3 août 1992.

12 octobre 1994

Nomination de Jean Dorion à titre de délégué général du Québec à Tokyo, pour un mandat de trois ans à compter du 17 octobre 1994

3 septembre 1997

Renouvellement du mandat de Jean Dorion à titre de délégué général du Québec à Tokyo, à compter du 17 octobre 1997

3 au 9 octobre 1998

Mission du ministre des Relations internationales Sylvain Simard au Japon, à l'invitation du gouvernement japonais, dans le cadre de son programme « Leaders d'opinion ». Il aura des entretiens avec le prince Takamado, membre de la famille impériale, le secrétaire d'État aux affaires étrangères Nobutaka Machimura et le maire de Hirsohima, ville jumelée avec Montréal. Il prononcera une allocution sur le Québec contemporain devant les professeurs et les étudiants de l'Université Keio, la plus importante université privée du pays.

17 mai 2000

Nomination de Robert Keating à titre de délégué général du Québec à Tokyo, à compter du 7 août 2000.

27 au 29 octobre 2003

Mission au Japon de la ministre des Relations internationales, Monique Gagnon-Tremblay, dans le but de consolider les relations économiques, culturelles et éducationnelles avec ce pays. Elle profite de l'occasion pour souligner le 30e anniversaire de la Délégation générale du Québec à Tokyo.

15 décembre 2004

Nomination, par Commission sous le grand sceau, de Jean Clavet à titre de délégué général du Québec à Tokyo, à compter du 29 mars 2005.

19 décembre 2007

Nomination, par Commission sous le grand sceau, de Suzanne Éthier à titre de déléguée générale du Québec à Tokyo, à compter du 25 février 2008.

Retour en haut de la page

Suggestions de lecture

  • LECLERC, Richard. Des lys à l'ombre du mont Fuji : cent ans de présence québécoise au Japon. Québec, Ministère des Relations internationales, [1998], xi, 50 p.
  • LECLERC, Richard. Des lys à l'ombre du mont Fuji : histoire de la présence de l'Amérique française au Japon, Sillery, Québec, Éd. du Bois-de-Coulonge, 1995, 197 p.
Retour en haut de la page

Dernière mise à jour : 2017-04-05 11:33:52