Fermer le menu

Prix et bourses

Bandeau Rapsat-Lelièvre

Le prix Rapsat-Lelièvre est attribué pour souligner l’excellence d’un album de chansons. Il est remis chaque année, en alternance, à un artiste québécois à l’occasion des Francofolies de Spa, et à un artiste de Wallonie-Bruxelles, au Coup de cœur francophone de Montréal.

Lauréats

Dalton Telegramme – Lauréat 2016


2016

Dalton Telegramme
Album : Sous la fourrure

Album : Sous la fourrure

Maison de production : Un soir autour du monde


Lire le communiqué

Site officiel Dalton Telegramme

Le groupe Dalton Telegramme de Wallonie-Bruxelles remporte le prix Rapsat-Lelièvre 2016

Québec, le 6 juin 2016 – Le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Christine St-Pierre, et le délégué de Wallonie-Bruxelles à Québec, M. Benoît Rutten, sont heureux d’annoncer que le prix Rapsat-Lelièvre 2016 est attribué à Dalton Telegramme, de Wallonie-Bruxelles, pour souligner l’originalité de son tout premier album intitulé Sous la fourrure. Le prix lui sera remis officiellement en novembre prochain à Montréal, à l’occasion du festival Coup de cœur francophone, où le groupe se produira en spectacle.

Créé en 2010, le groupe liégeois a présenté deux extraits (La cavale et La planque) au public avant de sortir, en février 2016, son album intitulé Sous la fourrure. Produit par Lucky Looser / Un soir autour du monde et réalisé par Seb Martel, l’album a été très bien reçu par les critiques en Belgique. Les pièces qui y figurent naviguent entre le folk, le pop, le country, le bluegrass et le blues, et les arrangements sont colorés par l’utilisation judicieuse du banjo, de la guimbarde, de la mandoline et de l’harmonica. La sortie de l’album au Québec est prévue pour la fin octobre.

2015

Salomé Leclerc
Album 27 fois l'aurore

Album : 27 fois l’aurore

Maison de production : Audiogram


Lire le communiqué

Site officiel Salomé Leclerc

Salomé Leclerc remporte le prix Rapsat-Lelièvre 2015

Québec, le 4 mai 2015 – La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Christine St-Pierre, sont fières d’annoncer que la lauréate du prix Rapsat-Lelièvre 2015 est l’auteure-compositrice-interprète Salomé Leclerc pour la richesse et la grande qualité de son deuxième album, 27 fois l’aurore.

Lancé à l’automne 2014, l’album 27 fois l’aurore, coréalisé avec Philippe Brault, a fait l’unanimité auprès des critiques, se retrouvant dans une vingtaine de palmarès. La finesse des textes mariée aux ambiances électroniques et aux envolées instrumentales transportent littéralement l’auditoire dans un univers très imagé et réinventent la façon de faire du folk.

La Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec lui a remis en 2012 le prix André Dédé Fortin pour la scène émergente, alors qu’en 2014, c’est le Festival d’été de Québec qui lui a décerné le prix Espoir FEQ.

2014

Saule

Saule reçoit le prix Rapsat-Lelièvre 2014

Montréal, le 14 novembre 2014 – Au nom du Gouvernement du Québec, la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, a remis le prestigieux prix Rapsat-Lelièvre 2014 à l’artiste de Wallonie-Bruxelles Saule. La cérémonie à laquelle a participé le délégué Wallonie-Bruxelles à Québec, M. Daniel Sotiaux, a eu lieu aujourd’hui à Montréal quelques heures avant le spectacle de l’artiste présenté à L’Astral dans le contexte de Coup de cœur francophone.

Dans son troisième album, réalisé par le chanteur anglais Charlie Winston, Baptiste Lalieu ̶ alias Saule ̶ explore de nouveaux territoires au confluent de deux cultures, le rock anglo-saxon et la chanson française. Géant s’avère un opus accompli et une production impeccable soutenue par des arrangements singuliers où s’entremêlent les sonorités pour donner des chansons empreintes de sensibilité, d’humour et d’autodérision. Les membres du jury ont d’ailleurs souligné l’émotion particulière qui s’en dégage.

Depuis son premier album, paru en 2006, Saule n’a cessé de gagner en popularité tant auprès du public de Wallonie-Bruxelles qu’auprès de ceux de la France et du Québec. Le succès de la chanson Dusty Men enregistrée en duo avec Charlie Winston lui a même permis de se faire valoir en Italie, où il a été invité à se produire à la finale de la version italienne de l’émission The Voice. Maîtrisant la scène comme pas un, on le retrouve en tête d’affiche de plusieurs grands festivals. Saule livre ses nouvelles chansons dans un spectacle d’une énergie débordante et contagieuse qui ne laisse personne indifférent.


Retour en haut de la page

Mise en candidature

Objectifs

Nature du prix

Conditions d’admissibilité

Fonctionnement

Jury

Plan de promotion

Échéancier

Mode de remise du prix



Retour en haut de la page

Médias

Logos

Communiqués

Photos

Remise du prix Rapsat-Lelièvre à Salomé Leclerc - 20 juillet 2015

Christian Carette, inspecteur général de Wallonie-Bruxelles International, Charles Gardier, co-directeur des Francofolies de Spa, Salomé Leclerc, auteure-compositrice-interprète, et Jean Frédéric, responsable du service culturel de la Délégation générale du Québec à Bruxelles.

Remise du prix Rapsat-Lelièvre à Saule - 14 novembre 2014

Saule après l'interprétation d'une pièce de l'album Géant.  Prestation de Saule et de ses musiciens à l'occasion de la remise du prix Rapsat-Lelièvre 2014.  Daniel Marsala et Franck Marco, musiciens, Daniel Sotiaux, délégué Wallonie-Bruxelles à Québec, Saule, auteur-compositeur-interprète, Hélène David, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Julien Gugel, musicien, Monique Lelièvre et le directeur général et artiste de Coup de Coeur francophone, Alain Chartrand.

Retour en haut de la page

Historique

Créé en 1984, le prix Rapsat-Lelièvre, initialement connu sous le nom Prix Québec/Wallonie-Bruxelles du disque de chanson, vise à encourager le développement et la promotion de la langue française et à stimuler la production et la diffusion de disques francophones tout en favorisant les échanges entre le Québec et Wallonie-Bruxelles.

En 2003, le prix célèbre son 20e anniversaire de création. Il s’agit donc d’une belle occasion de renommer le prix Rapsat-Lelièvre en rendant ainsi hommage à Pierre Rapsat et Sylvain Lelièvre, deux grands artisans de la chanson qui nous ont quittés à quelques jours d’intervalle en avril 2002.

Le prix Rapsat-Lelièvre est administré conjointement par Wallonie-Bruxelles International (WBI) et par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF) ainsi que le ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCC).

Hommage

Durant leur carrière, qui s’est étalée sur une trentaine d’années, Pierre Rapsat et Sylvain Lelièvre ont su traverser les modes. Ils n’ont pas hésité à pratiquer leur art sans compromis, en empruntant souvent des chemins moins fréquentés. Incontournables dans leurs pays d’origine, chacun a à son actif plus d’une dizaine de disques qui ont su faire le bonheur d’un public fidèle. Tous deux sont partis à un moment où ils opéraient un virage musical important, en prenant le risque de métisser leur musique et de la faire évoluer.


Pierre Rapsat

Pierre Rapsat




Avec 20 albums à son actif, dont plusieurs disques d'or, Pierre Rapsat, était auteur-compositeur-interprète et guitariste. Il nous a quittés le 20 avril 2002 à 53 ans, laissant orphelin un public belge qui l'a soutenu tout au long de ses trente ans de carrière.

Comble du sort, il a jusqu'au bout voulu terminer un double album enregistré avec un grand ensemble à cordes. En quelques semaines, cet émouvant témoignage a été couronné de platine et est aujourd'hui double-platine. Il a tout donné à ses chansons, n'exigeant en retour que bien peu de choses: un peu de reconnaissance et beaucoup de bonheur...


Sylvain Lelièvre

Sylvain Lelièvre




Le nom de Sylvain Lelièvre commence à circuler dans la chanson francophone au Québec dès 1963. Il remporte cette année-là le premier prix du Concours international de Chanson sur mesure, pour sa chanson Les amours anciennes, interprétée par Monique Leyrac.

Délicat chroniqueur du quotidien, observateur sage et éclairé, Sylvain Lelièvre avait réussi à conjuguer son amour du jazz et son propre patrimoine chansonnier pour livrer un disque, Versant jazz, encensé par la critique et apprécié du public. Il s'agissait de son 12e album en carrière.

 
Retour en haut de la page

Nous Joindre

Didier De Leeuw


Wallonie-Bruxelles International
Département Amérique du Nord
Place Sainctelette, 2 à 1080 Bruxelles
courriel

Alexandra Gauthier


Conseillère en affaires internationales
Ministère de la Culture et des Communications
225, Grande Allée Est, Bloc C, 2e étage
Québec, Québec G1R 5G5
courriel

Cynthia Letarte


Conseillère en affaires internationales
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
525, boulevard René-Lévesque Est, 2e étage
Québec, Québec G1R 5R9
courriel


Wallonie-Bruxelles International.be   Gouvernement du Québec


Une collaboration du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et du ministère de la Culture et des Communications.

Retour en haut de la page

Dernière mise à jour : 2016-09-21 17:04:19