La préséance dans les cérémonies publiques du Gouvernement du Québec

La préséance constitue une façon de classer les institutions, les personnes qui les dirigent ou qui les représentent lors d'une activité publique, les participants à une cérémonie, à un repas, etc. Ce classement, institutionnalisé dans certains cas, circonstanciel dans d'autres, reflète la considération ou le rang qu'une société accorde à ses institutions.

La préséance n'est pas en soi un énoncé de l'importance de chaque personne, mais sert essentiellement d'outil permettant de placer les institutions et les personnes en vue d'assurer un déroulement convenable des activités publiques auxquelles elles participent, en particulier les cérémonies d'État.

Une fois qu'elle est établie pour une cérémonie ou un événement, la préséance permet, en l'utilisant avec la souplesse nécessaire, de présenter les dignitaires au début d'un discours, de placer les invités dans une salle, à une table, à un repas ou dans un salon d'entretien, etc., d'ordonnancer les prises de parole, etc. La préséance dicte également le placement des drapeaux.

Les gouvernements et beaucoup d'autres grandes organisations adoptent et publient un ordre de préséance qui s'applique lors d'événements ou de cérémonies dont ils ont la responsabilité. Comme il s'agit de préséances qui leur sont propres, elles ne sont pas forcément compatibles.

Dernière mise à jour : 2017-08-01 11:46:11