Bavière

Coopération Québec-Bavière

La coopération bilatérale entre le Québec et la Bavière a été officialisée en 1989 à Munich par le premier ministre du Québec, Robert Bourassa, et le ministre-président de la Bavière, Max Streibl. Ces derniers ont convenu de « la formation d’un groupe de travail mixte chargé de proposer des projets concrets ». Depuis, le Groupe de travail sur la coopération Québec-Bavière se réunit tous les deux ans pour dresser un bilan des actions réalisées et convenir de nouveaux appels à projets.

Le succès de cette coopération tient à une volonté commune de contribuer à l’établissement de partenariats entre les entreprises, les universités, les centres de recherche et les institutions publiques, et d’accroître sans cesse leurs réseaux.

Réputée pour la qualité de ses études supérieures, la formation continue, la promotion intensive de la recherche et des technologies, la Bavière est aussi un chef de file national et international dans beaucoup de secteurs technologiques, notamment en transport, en télécommunication et en technologies médicales.

Le Québec est présent en Bavière depuis 1997, depuis l’ouverture du Bureau du Québec, dont le statut a été rehaussé au rang de Délégation générale en 2006. Depuis 1999, une représentation de l’État de Bavière est établie à Montréal. Son mandat est d’approfondir et de promouvoir la coopération bilatérale dans les secteurs politique, administratif, économique, scientifique, technologique, culturel, éducatif et social.

Dernière mise à jour : 2019-02-05 10:35:17