Communauté française de Belgique

Les onglets suivants changeront le contexte de la page.

Relations politiques

La Communauté française de Belgique est un partenaire politique d'importance majeure pour le Québec.

L'importance stratégique de la Communauté française de Belgique pour le Québec est directement liée à ses compétences internationales. En effet, depuis 1993, les entités fédérées de Belgique ont acquis officiellement une pleine autonomie sur le plan international dans les domaines relevant de leurs compétences, et ont obtenu, notamment, la capacité de signer des traités internationaux. De plus, les entités fédérées jouent un rôle central dans la définition des politiques internationales de la Belgique dans ces mêmes domaines de compétence, ce qui en fait des alliés de poids du Québec dans certains dossiers.

En 1982, le Gouvernement du Québec et l'exécutif de la Communauté. Wallonie-Bruxelles signaient l'accord créant la Commission mixte permanente CWB/Québec. La signature d'un accord cadre avec les trois partenaires francophones en Belgique (Région wallonne et Commission communautaire française de la Région Bruxelles-Capitale), en mars 1999, a mis un terme aux précédentes ententes en créant la Commission mixte permanente de coopération Québec/Wallonie-Bruxelles. Celle-ci permet la réalisation d'environ 50 projets annuellement, et ce, dans des secteurs variés.

L'Office Québec/Wallonie-Bruxelles pour la jeunesse permet également à 800 jeunes québécois et belges francophones, et ce, chaque année depuis plus de 20 ans, de faire une mission de part et d'autre pour y développer des liens.

Le Québec est représenté à Bruxelles par une Délégation générale depuis 1972. La Communauté française de Belgique a une représentation à Québec depuis 1984.

Secteurs de collaboration

Économie

Les échanges économiques relèvent de la responsabilité du gouvernement de la Région wallonne.

Dernière mise à jour : 2017-09-11 16:36:54