Relations politiques et institutionnelles

Les relations entre le Québec et l'Espagne sont relativement récentes. À l'exception des échanges avec la Catalogne, qui datent du début des années 80, et de l'entente de coopération de 1983 avec la Communauté autonome de Madrid (maintenant inactive), portant principalement sur la formation médicale, les relations avec l'Espagne ont pris une certaine importance à partir de 1992 avec la participation du Québec au Pavillon du Canada à l'Exposition universelle de Séville et aux visites officielles en Espagne du ministre québécois des Affaires internationales, en novembre 1993, et de la ministre déléguée à l'Industrie et au Commerce du Québec, en février 1997.

Au mois de mars 1999, le premier ministre du Québec a procédé à l'inauguration du Bureau du Québec à Barcelone (BQB), à l'occasion d'une visite en Catalogne.

En janvier 2001, la mission du premier ministre du Québec à Madrid a permis l'établissement d'une première relation directe avec la présidence de la Communauté autonome de Madrid et a été l'occasion d'annoncer un investissement majeur de 700 millions de dollars canadiens d'INTERQUISA, une filiale du groupe pétrolier espagnol CEPSA, pour la construction d'une usine d'acide téréphtalique purifié dans l'est de Montréal. La Société générale de financement (SGF) et Investissement Québec sont partenaires dans ce projet.

En septembre 2009, le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie a effectué une mission à Madrid, qui lui a permis de relancer la relation avec la Communauté autonome de Madrid, en rencontrant la présidente de celle-ci, ainsi qu'avec le gouvernement espagnol, en ayant des entretiens avec le secrétaire d'État aux Affaires étrangères et la secrétaire d'État chargée du commerce.

Puis, en octobre 2011, le premier ministre du Québec, accompagné de la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, a effectué une mission en Espagne où il a notamment fait la promotion du Plan Nord lors de conférences devant des parterres de gens d'affaires (Madrid et Barcelone) et a pu s'entretenir avec la ministre espagnole des Affaires étrangères et de la Coopération ainsi qu'avec la présidente de la Communauté autonome de Madrid. Cette mission a renoué les liens avec le gouvernement espagnol et la région de Madrid.

Dernière mise à jour : 2017-09-20 15:38:04