Nos actions
2 févr. 2012

La ministre rencontre les représentants consulaires en poste au Québec

La ministre Monique Gagnon-Tremblay et le doyen du Corps consulaire et consul général du Liban, Khalil El-Habre.

La ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Monique Gagnon-Tremblay rencontrait, le 31 janvier dernier à Montréal, 56 diplomates, membres des différentes représentations étrangères présentes au Québec, dont la Belgique, la France, le Honduras, le Portugal, la Tunisie, le Liban, la Grèce la Russie, la Wallonie-Bruxelles, le Royaume-Uni, les États-Unis, le Yémen, et la Lituanie.

La ministre a profité de l’occasion pour présenter aux consuls, chefs de poste, membres du corps consulaire et aux représentants des organisations internationales gouvernementales un court bilan du rayonnement international du Québec en 2011 et esquisser l’essentiel des actions prévues pour 2012.

Parmi les faits marquants, soulignons :

  • Le dévoilement du Plan Nord par le premier ministre.

  • La négociation de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne, qui devrait se conclure cette année.

  • Le lancement prochain de la Stratégie Europe, qui vise à mieux coordonner l’ensemble de l’action du gouvernement du Québec en Europe.

  • La poursuite du déploiement de la Stratégie États-Unis, dont la promotion de l’hydroélectricité et des corridors de train à haute vitesse.

  • Des missions importantes au Mexique, en Italie, au Brésil, au Japon, en Chine et en Inde afin de consolider les liens politiques, d’affaires et institutionnels et de développer des partenariats et des ententes.

  • La réaffirmation de l’engagement à long terme du Québec à l’endroit d’Haïti, par plusieurs initiatives d’aide.

  • L’importance, pour le gouvernement du Québec, de la protection de l’environnement et des notions de développement durable comme en témoignent sa participation en force à la Conférence de Rio +20 et à son engagement envers le Protocole de Kyoto.


Mme Gagnon-Tremblay a terminé son allocution par le rôle important du Québec comme État-membre de la Francophonie. « Notre leadership se déploie, car nous croyons à la vitalité de cet espace politique francophone. En 2012, le Québec, et la ville de Québec, auront le privilège d’accueillir le tout premier Forum mondial de la langue française » a souligné la ministre.
Nos actions