Nos actions
6 mars 2012

Commémoration du Grand Séisme de l'Est du Japon

Takanari Kakuda, consul général p.i. du Japon à Montréal et Maryse Gaudreault, députée de Hull et adjointe parlementaire à la ministre des Relations internationales (Photos : Consulat général du Japon à Montréal)

Le consul général p.i. du Japon à Montréal, Takanari Kakuda, a commémoré, hier, le Grand Séisme de l'Est du Japon survenu le 11 mars 2011. Maryse Gaudreault, députée de Hull et adjointe parlementaire à la ministre des Relations internationales, y représentait le gouvernement du Québec.

« C'est un privilège d'avoir l'occasion de me joindre à vous ce soir, afin de nous recueillir à la mémoire des disparus et des victimes de ces catastrophes », a souligné Mme Gaudreault.

Elle a poursuivi en mentionnant les nombreuses marques de sympathie des Québécois envers le peuple japonais, à commencer par la motion de solidarité et de compassion adoptée à l’unanimité à l’Assemblée nationale, en présence de son Excellence l’Ambassadeur Ishikawa.

Levées de fonds et mouvements spontanés

Diverses actions de levées de fonds, certaines orchestrées par des organismes officiels reconnus, ont été mises sur pied. Citons notamment La Croix rouge canadienne, qui a récolté 48 M$ pour la cause, dont 2 M$ provenaient du Québec. Quant à OXFAM-Québec, il a joint ses efforts à la Coalition humanitaire, un organisme pancanadien, pour recueillir 675 000 $.

La député de Hull a aussi évoqué la solidarité de la population québécoise : « ce qui a le plus impressionné, ce furent ces mouvements spontanés issus de la société civile et de la communauté artistique. Elles se sont rapidement mobilisées au Québec pour organiser des activités bénéfices qui amassèrent, en 3 mois, la somme de 2 M$. »

Des actions concrètes financées par le Québec

Plus récemment, la délégation générale du Québec à Tokyo, en collaboration avec le ministère des Relations internationales du Québec, ont offert un don à l'organisme NADIA, fondé par une Québécoise, Christine Lavoie-Gagnon. L'organisme travaille sur place avec des centaines de bénévoles afin d'épauler les habitants des régions touchées par la catastrophe dans leurs efforts de reconstruction.

Le Japon, un partenaire important

Le gouvernement du Québec n'a pas hésité à poursuivre le développement de ses liens en territoire nippon. Pensons à cette mission du premier ministre, qui fut accompagné de la ministre des Relations internationales, la première mission d'un politicien canadien à survenir dans l'Archipel après les événements tragiques. M. Charest tenait à s'y rendre dès que possible. De plus, le ministre québécois de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, Pierre Corbeil, est présentement au Japon avec des gens d'affaires, afin de participer à la foire agroalimentaire de renommée mondiale, FOODEX.

Le Québec continuera ainsi à développer ses relations avec le Japon.
Nos actions