Nos actions
8 mars 2012

Diversification des exportations agroalimentaires vers l’Asie

Le ministre Pierre Corbeil entouré de représentants d'entreprises porcines québécoises, du délégué général du Québec à Tokyo et du directeur économique de la délégation à Tokyo (voir note 1 pour les détails).

C’est avec l’objectif d’appuyer les démarches de diversification des marchés des exportateurs bioalimentaires québécois en Asie que le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Pierre Corbeil, a dirigé une mission économique et politique au Japon du 4 au 7 mars, laquelle se poursuit en Chine jusqu'au 11 mars.

FOODEX, un salon incontournable

À Tokyo, le ministre a participé à la plus grande foire alimentaire d’Asie, qui constitue aussi le troisième salon d'importance dans le monde. Accompagné par 25 entreprises québécoises, dont 11 exposaient à Foodex Japan 2012 sous la bannière du Groupe Export agroalimentaire Québec-Canada, il a fait la promotion de la qualité des produits québécois.

Il a également profité de l’occasion pour promouvoir la distinction alimentaire du Québec, tant sur le plan de la salubrité des aliments que sur celui des systèmes de traçabilité mondialement reconnus.

Rencontre d'importateurs japonais et mise en valeur des produits québécois

Le ministre Corbeil a notamment participé à une importante activité de réseautage rassemblant plus de 150 personnes, dont plusieurs importateurs du secteur des viandes. Les deux plus grandes sociétés de commerce nippones y étaient présentes. Les représentants de l’industrie porcine québécoise ont pu y tisser des liens avec plusieurs acheteurs japonais.



Le ministre Corbeil en compagnie de Marie-Chantal Lepage, chef du Château Bonne Entente à Québec.


Aussi, en cours de mission, la réputée chef Marie-Chantal Lepage a été invitée à mettre en valeur la diversité et la qualité des produits québécois lors d’événements regroupant des compagnies japonaises de l’agroalimentaire.

Rappelons que le Japon est la deuxième destination des exportations bioalimentaires du Québec dans le monde, après les États-Unis. Avec des ventes de 461 millions de dollars en 2010, le secteur agroalimentaire compte pour plus de la moitié des exportations québécoises au Japon.

La Chine, un marché en croissance

La mission, à laquelle participent également des entreprises québécoises, se poursuit en Chine jusqu'au 11 mars prochain. À Beijing, le ministre Corbeil rencontrera des représentants du ministère du Commerce de la Chine, il visitera un point de vente de produits du Québec et il rencontrera des représentants de la China Meat Association ainsi que des acheteurs chinois de viandes porcines.

Soulignons que la Chine constitue la quatrième destination des exportations de produits du porc du Québec à l’échelle internationale, après les États-Unis, le Japon et la Russie. Le porc frais et congelé constitue le premier produit exporté du Québec en Chine, avec des ventes se chiffrant à près de 100 millions de dollars en 2011.


Note 1
De gauche à droite: Louis Bélanger (Délégation générale du Québec à Tokyo), Francois Guité (Olymel), Kevin Poitras (Aliments Asta), Claude Trottier (Canards du Lac Brome), Yanick Desormeaux (Olymel), Stéphanie Poitras (Aliments Asta), Pierre Corbeil, ministre, Claude-Yves Charron, délégué général du Québec à Tokyo, David Boissonneault (Fédération des producteurs de porc du Québec), Marylène Ménard (Agromex), Mario Côté (Viandes Or-Fil), Dominique Fortin (MAPAQ) et Bernard Houle (MAPAQ).

MAPAQ
Délégation générale du Québec à Tokyo
Bureau du Québec à Beijing
Nos actions