Nos actions
1 avr. 2013

La Chine : un marché en croissance

Le ministre Pierre Corbeil lors d’une conférence à Beijing.

Après le Japon, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Pierre Corbeil, a poursuivi sa mission asiatique en Chine, pays représentant un immense potentiel de développement pour les produits agroalimentaires québécois.

Les Chinois sont les plus grands consommateurs de produits de porc sur la planète. Or, actuellement, il est impossible pour le milieu agricole chinois d'accroître sa production pour répondre à la demande croissante. « Cette mission en Chine est très importante pour les entreprises québécoises. En développant une relation d'affaires durable, elles maximisent leurs chances de profiter de ce marché en pleine expansion », a précisé
M. Corbeil.

Le porc du Québec : occasions d'affaires prometteuses

La Chine a augmenté sa consommation de viande de porc par habitant de près de 16 % depuis 2000. Les exportations de porc du Québec vers ce pays ont crû, pour leur part, de 808 % de 2009 à 2011, pour atteindre 67 millions de kilogrammes annuellement. Durant son passage, le ministre a fait connaissance avec des représentants du gouvernement chinois, des transformateurs locaux ainsi que des acheteurs.

Au cours de cette mission officielle, les entreprises québécoises exportatrices de produits de porc ont été invitées à rencontrer plus d'une quarantaine d'acheteurs chinois à l'occasion d'une activité organisée par le Bureau du Québec à Beijing. « Les missions commerciales comme celle à laquelle nous avons participé sont intéressantes pour le développement des affaires. À la suite des missions de 2005 et 2008, les ventes de viande de porc du Québec vers la Chine ont plus que triplé », a mentionné François Gaudreau, directeur du Bureau du Québec à Shanghai. Il a précisé en outre qu'il s'ajoute chaque année en Chine 25 millions de nouveaux consommateurs de la classe moyenne.

La Chine, un marché en croissance, constitue la quatrième destination des exportations de produits de porc du Québec sur les marchés internationaux, après les États-Unis, le Japon et la Russie. Le porc frais et congelé constitue le premier produit agroalimentaire exporté du Québec en Chine, avec des ventes se chiffrant à plus de 100 millions de dollars en 2011.

MAPAQ
Nos actions