Nos actions
6 juil. 2012

Deux jeunes traductrices réviseures québécoises aux Jeux Olympiques de Londres grâce à LOJIQ

Les Offices Jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ), en partenariat avec le ministère des Relations internationales, la Délégation générale du Québec à Londres, le Comité Organisateur des Jeux Olympiques de Londres et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), apporteront leur soutien à deux jeunes traductrices québécoises, Éliane Pagé et Béatrice Rea, afin de leur permettre de vivre une expérience unique lors des Jeux Olympiques de Londres 2012.

Ces deux jeunes professionnelles auront la chance de participer à un stage de 6 semaines au sein des services édition et nouveaux médias du département de la Communication des Jeux Olympiques de Londres, en compagnie d’autres stagiaires traducteurs de la France et de la Suisse.

Toutes deux participeront à la :

  • Traduction en français de documents qui seront publiés sur papier ou sur le site de Londres 2012
  • Mise à jour du site Internet grâce au système Content Management System (CMS)
  • Relecture et à l’édition des textes traduits par les traducteurs indépendants

Une initiative pour la francophonie

Le projet de soutien aux traductrices découle de l’entente sur l’usage du français aux Jeux Olympiques. Rappelons que cet accord a été signé le 24 mai dernier à Québec par Michaëlle Jean, Grand Témoin de la Francophonie pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Londres 2012, et Sebastien Coe, Président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été en 2012 à Londres (LOCOG).

Cette initiative pour appuyer les jeunes stagiaires s’inscrit dans le mandat de LOJIQ qui consiste à favoriser le développement professionnel et personnel des jeunes adultes québécois en leur permettant de réaliser un projet à l’international.

Les traductrices en bref

Natives de Montréal, les deux jeunes traductrices québécoises ont terminé leurs études en traduction. Éliane Pagé, bachelière en traduction de l’Université de Montréal, a également fait un an de son baccalauréat à l’Université de Grenade en Espagne, puis est restée à Valence pour travailler en tant que traductrice autonome et professeur de français dans une académie de langue.

De son côté, Béatrice Rea a complété son baccalauréat en arts, Langue et littérature profil Traduction et en Études italiennes avec une mineure en Langue allemande. Récipiendaire de plusieurs prix et bourses, dont la bourse Hang Chang Choon pour son rendement scolaire exceptionnel en 2011-2012, elle est travailleuse autonome pour HEC Montréal et l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) à titre de traductrice, correctrice et rédactrice de matériel pédagogique spécialisé en gestion.

Jeux Olympiques de Londres 2012
Les Offices jeunesse internationaux du Québec
Nos actions