Nos actions
24 juin 2013

Esprit de solidarité pour les célébrations au Japon

Le groupe de bénévoles et d’organisateurs qui a contribué au succès du BBQ communautaire à la québécoise, qui a réuni plus de 250 résidents d'Ishinomaki, l'une des villes dévastées par le tsunami du 11 mars 2011.

La Fête nationale du Québec au Japon a été célébrée sous le signe de la solidarité avec les résidents de la région dévastée du Tohoku, située à 250 km au nord de Tokyo. En effet, la Délégation générale du Québec à Tokyo (DGQT) a accepté l’invitation de s’associer à l'organisme NADIA et au Cirque du Soleil afin d’organiser une activité festive à Ishinomaki, l’un des endroits les plus touchés par la catastrophe.

Le souvenir du séisme de mars 2011 est encore très présent dans l’esprit de la population japonaise, et le retour à la vie normale pour les résidents qui habitent le Tohoku n’est pas chose facile. En cette période critique de reconstruction, les célébrations du Québec sont une occasion de raviver l’esprit de solidarité.

Dans cet élan, la DGQT, l’organisme NADIA et le Cirque du Soleil ont décidé de joindre leurs efforts pour organiser une fête populaire à Ishinomaki. Au programme, plusieurs activités culturelles et sportives ont eu lieu en matinée. Sur l’heure du midi, plus de 250 habitants d’Ishinomaki ont participé au grand BBQ communautaire. Pour l’occasion, l’endroit était décoré aux couleurs du Québec. Ce repas a été fort apprécié des résidents, puisque pour la majorité d’entre eux, c’était la première fois qu’ils goûtaient à des mets typiquement québécois.

Une présence québécoise appréciée

Les gens ont été touchés par la présence québécoise et l’organisation de cet événement. Plusieurs bénévoles québécois ont participé au service du repas, dont Claude-Yves Charron, délégué général du Québec à Tokyo, Bernard Yu, directeur Citoyenneté Asie du Cirque du Soleil, et des amis du Québec. Au menu : filet de porc du Québec, pâté chinois, poutine et tarte au sirop d’érable.

Le clou de l’activité, pour plus d'une centaine d’enfants à Ishinomaki, a été de recevoir et de porter joyeusement un nez de clown – gracieuseté du Cirque du Soleil. Ils se souviendront longtemps de cet évènement festif à la québécoise!

Soulignons aussi que pour s’assurer du bon déroulement de la fête, l’organisme NADIA s’était adjoint la collaboration d’une quarantaine de bénévoles.

Depuis sa création en mars 2011, NADIA a réussi à mobiliser plus de 500 bénévoles de 20 nationalités pour des travaux de nettoyage et de restauration des maisons touchées par le tsunami. Les instigateurs de NADIA, Christine Lavoie-Gagnon et Guy Roberge, deux Québécois établis au Japon depuis plusieurs années, sont appuyés par la Délégation générale du Québec à Tokyo.
Nos actions