Nos actions
20 sept. 2012

Jean-François Lisée devient le nouveau ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur

Jean-François Lisée, nouveau ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur; et Pauline Marois, première ministre du Québec (Photo : Le Protocole, gouvernement du Québec)

La première ministre du Québec, Pauline Marois, a désigné Jean-François Lisée à titre de ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur ainsi que ministre responsable de la région de Montréal. Cette nomination a eu lieu à l’Assemblée nationale du Québec, ce mercredi 19 septembre 2012, à l’occasion de l’assermentation des membres du nouveau Conseil des ministres.

Élu député de la circonscription de Rosemont pour la première fois aux élections générales du 4 septembre dernier, M. Lisée a été, entre autres :

  • Directeur exécutif et fondateur du Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (2004-2012)
  • Chercheur invité au Département de science politique de l’Université de Montréal et de science politique à Paris (2001-2003)
  • Conseiller des premiers ministres Jacques Parizeau et Lucien Bouchard (1994-1999)
  • Rédacteur en chef adjoint de L’actualité (1990-1992)
  • Correspondant à Washington pour le quotidien La Presse, le magazine L’actualité et l’hebdomadaire français L’Événement du jeudi (1985-1989)

M. Lisée a obtenu, en 1979, une licence en droit de l’Université du Québec à Montréal, puis une maîtrise en communications de l’Université du Québec à Montréal en 1991.

« Nous formons une société ouverte sur le monde, autant en matière de commerce que de culture ou de coopération internationale. » C’est en ces termes que la première ministre a invité le nouveau ministre à s’avancer pour sa nomination officielle.

Mme Marois a poursuivi en traçant les grandes lignes du mandat qu’elle désire assigner à son ministre, notamment :

  • Promouvoir les intérêts et la culture du Québec sur la scène internationale.
  • Accompagner les entrepreneurs sur les marchés internationaux afin de développer nos exportations et de promouvoir le Québec comme terre d’accueil des investissements étrangers.
  • Faire progresser nos intérêts et nos liens d’amitié, avec un accent particulier au sein de la Francophonie.

« Ce que je vous demande, c’est d’ouvrir toutes grandes les portes du monde sur le Québec », a conclu la première ministre.

Biographie complète – Site du Parti québécois

Nos actions