Nos actions
13 déc. 2012

Une première cohorte de diplômés haïtiens formés dans le cadre du Projet d’appui au renforcement de la gestion publique en Haïti

On reconnaît au troisième rang, à partir de la gauche, M. Jean-Stéphane Bernard, sous-ministre adjoint aux Affaires bilatérales du ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, Renée Lamontagne, coordonnatrice des études à l’international et professeure associée de l’ENAP, M. S.E.M. Laurent Salvador Lamothe, premier ministre de la République d’Haïti, et M. Henri-Paul Normandin, Ambassadeur du Canada en Haïti.

Les premiers étudiants haïtiens formés par l’École nationale d’administration publique (ENAP) ont reçu leur diplôme de maîtrise le 3 décembre dernier. La cohorte, composée de huit femmes et dix hommes provenant des ministères et organismes de l’administration publique haïtienne, ont ainsi rejoint les 9 000 autres diplômés de l’ENAP.

La cérémonie de Collation des grades s’est tenue à Port-au-Prince sous la présidence d’honneur du premier ministre de la République d’Haïti, S.E.M. Laurent Salvador Lamothe.
« Nous sommes tous réunis aujourd’hui pour célébrer un moment important dans la vie d’hommes et de femmes d’Haïti, ces diplômés qui ont concentré temps et efforts au développement de leurs capacités en matière d’administration publique. Je salue votre détermination et votre volonté. Ce diplôme est désormais vôtre et vous avez de quoi être fiers. Je formule par ailleurs le vœu que les compétences que vous avez acquises dans le cadre de ces études supérieures puissent servir au développement d’Haïti. Car c’est grâce à une fonction publique forte que les services offerts à la population haïtienne s’améliorent », a déclaré devant les nouveaux diplômés le sous-ministre adjoint aux Affaires bilatérales du ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, M. Jean-Stéphane Bernard.

De Québec, le directeur-général de l’ENAP, M. Nelson Michaud, a aussi souligné l’événement. « Nous sommes très heureux et fiers que l’expertise de l’ENAP ait pu être mise à contribution comme l’un des nombreux moyens mis en place pour venir en aide à la reconstruction de l’État haïtien. Cette remise de diplômes est déterminante dans le cheminement des administrateurs publics du pays, et par le fait même, pour le renforcement des capacités de la fonction publique haïtienne. »

Cette cohorte, qui porte le nom Jean-Jacques Dessalines, premier Empereur du pays ayant proclamé l’indépendance d’Haïti en 1804, a vu le jour grâce au PARGEP. Ce projet tripartite Québec, Canada, Haïti vise à renforcer les structures décisionnelles et opérationnelles de l’État haïtien, à contribuer au développement d’une fonction publique professionnelle et à améliorer les services offerts à la population.







Nos actions