Nos actions
5 mars 2013

Ouverture du Forum d’affaires mondiales sur l’Inde

De gauche à droite : Rajesh K. Tyagi, professeur adjoint HEC Montréal et trésorier-secrétaire de l'Institut Indo-Canadien Shastri; Shanthi Johnson, vice-présidente de l’Institut Indo-Canadien Shastri; Ranbir Singh, président de l’Institut Indo-Canadien Shastri; Dr. Asha Seth, sénatrice, Parlement du Canada et Jean-Stéphane Bernard, sous-ministre adjoint aux Affaires bilatérales.

Le 1er mars 2013, le sous-ministre adjoint aux Affaires bilatérales du ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur (MRIFCE), Jean-Stéphane Bernard, a participé à la séance d’ouverture du Forum d’affaires mondiales sur l’Inde, portant sur le thème « Développer des liens d’affaires avec l’Inde », dans les locaux de l’École des Hautes études commerciales (HEC Montréal).

M. Bernard a partagé cette tribune avec la sénatrice canadienne, la Dr Asha Seth, et avec le président de l’Institut Indo-Canadien Shastri, Ranbir Singh. À cette occasion, M. Bernard a réitéré la priorité accordée à l’Inde par le gouvernement du Québec, tant sur le plan du développement des exportations et investissements, que des rapports institutionnels et interuniversitaires, auprès d’un public intéressé rassemblant des étudiants, des représentants d’entreprises et des membres issus de la communauté indo-québécoise. Il a également souligné les faits saillants de la récente mission du Québec en Inde, dirigée par le ministre du MRIFCE et par la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique, Elaine Zakaïb, du 25 janvier au 2 février 2013, à laquelle une quinzaine de représentants provenant des milieux institutionnel et des affaires ont participé. Précisons que certaines des entreprises québécoises les plus prolifiques en Inde, dont Bombardier, Toon Boom Animation et Bioastra Technologies ont également participé aux séances thématiques de cette journée.

Cette conférence était organisée par les HEC Montréal et le Conseil de commerce Canada-Inde, puis commanditée par l'Institut Indo-Canadien Shastri. Rappelons que le gouvernement du Québec a récemment renouvelé une entente portant sur la gestion d’exemptions de droits de scolarité supplémentaires offertes à des universitaires indiens désireux d’étudier au Québec.
Nos actions