Nos actions
26 avr. 2013

Saxe-Québec : plus de 20 ans de collaborations fructueuses

La première ministre, Pauline Marois et le ministre-président de l’État libre de Saxe, Stanislaw Tillich (photo Philippe Renaud - ©Gouvernement du Québec)

À l’occasion d’un séjour officiel en Amérique du Nord, le ministre-président de l’État libre de Saxe (Allemagne), Stanislaw Tillich, a effectué une mission à Montréal, les 21 et 22 avril derniers.

Il a alors rencontré la première ministre Pauline Marois, et discuté des Vitrines de l’électromobilité - programme qui vise à soutenir divers projets dans le secteur des véhicules électriques et dans lequel le Québec et la Saxe sont partenaires.

Le ministre-président s’est aussi entretenu avec le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, Jean-François Lisée, et la ministre déléguée à la Politique industrielle, Élaine Zakaïb. Les points suivants ont été abordés :

  • électrification des transports
  • politiques industrielles
  • collaborations éventuelles en recherche et développement.

MM. Tillich et Lisée en ont profité pour échanger sur des questions de commerce international. Après avoir exposé les liens commerciaux de la Saxe en Europe et du Québec en Amérique du Nord, les discussions ont porté sur les négociations de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne.

Par ailleurs, le ministre-président a eu des discussions avec les dirigeants de Bombardier Transport et de Future Electronics, deux entreprises québécoises implantées dans le Land de Saxe. À noter qu’en plus de deux usines d’assemblement de trains et métros déjà présentes en Saxe, Bombardier Transport a mis sur pied en 2007 un centre de formation et de compétences en collaboration avec l’Université technique de Dresde.

Reconnaissance du Québec

Il s’agissait d’une deuxième mission au Québec en trois ans pour le chef de gouvernement saxon. Ami du Québec, M. Tillich a favorisé grandement l’accroissement des liens bilatéraux, notamment en reconnaissant en 2011 le Québec à titre de partenaire international de la Saxe.

Premier partenaire économique en Europe

L’Allemagne est devenue, en 2012, le premier partenaire économique du Québec en Europe avec plus de 6 G$ canadiens d’échanges commerciaux.

Quant à la Saxe, elle est le Land issu de l’ex République démocratique allemande qui rencontre les meilleures performances économiques depuis la réunification allemande.

Soulignons que de nombreux liens économiques et culturels unissent la Saxe et le Québec depuis plus de deux décennies.



Le ministre Jean-François Lisée et le ministre-président de l’État libre de Saxe, Stanislaw Tillich
(photo Christine Bourgier - ©Gouvernement du Québec)


Relations Québec-Allemagne
Projet Vitrines de l’électromobilité
Nos actions