Nos actions
1 mai 2013

Les films d'animation : un secteur en croissance entre le Québec et le Japon

Gabrielle Chouinard du BCTQ, Steven Chu de Toon Boom, Yutaro Yasui de JETRO, Akira Yamaguchi de Sunbridge et Makoto Inagaki de la Délégation générale du Québec à Tokyo (Photo prise lors du Tokyo International Anime Fair 2013).

Les collaborations dans le secteur des films d’animation entre le Québec et le Japon profiteront d'un coup de pouce important grâce à un appui financier annoncé par JETRO – l’organisme japonais de promotion des échanges et des investissements.

En effet, JETRO entend soutenir financièrement les missions de collaboration entre Montréal et Nérima en lien avec le programme de maillage industriel régional. Nérima est l’arrondissement de Tokyo où est née l’animation japonaise. Il compte plus de 90 studios d’animation.

Rappelons aussi qu’en mars 2012, le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ) et la Nerima animation association (NAA) ont conclu une entente de collaboration. Le Délégation générale du Québec à Tokyo a joué un rôle appréciable dans la signature de cette association en favorisant le dialogue et les échanges entre les deux organisations.

Des projets déjà en marche

À la suite de cette entente, plusieurs projets ont vu le jour et les collaborations s’annoncent multiples.

Lors du Tokyo International Anime Fair de mars 2013, la compagnie québécoise Toon Boom Animation - chef de file mondial en technologie d’animation et lauréat de deux prix Emmy® - et son partenaire japonais Pri-On ont conclu une entente selon laquelle le studio japonais utilisera la chaîne de fabrication de Toon Boom pour ses deux prochains projets inspirés de mangas populaires au Japon.

Plus récemment en avril, le studio québécois a aussi signé une entente avec un second studio d’animation japonais HeARTBIT Digital Creation, toujours dans le but d’utiliser leur chaîne de fabrication dans une production manga.

Un autre projet est également né de l’entente BCTQ-NAA. Il s’agit d’une animation de quatre minutes produite par le studio japonais Doga Kobo en collaboration avec la firme montréalaise de postproduction Audio Z. Le partenaire québécois composera la musique et prendra en charge les effets sonores.

Un partenaire de premier plan

Rappelons que la Délégation générale du Québec à Tokyo appuie les entreprises québécoises dans leurs efforts de développement de marché au Japon. Il favorise aussi le développement d’alliances et de transferts d’expertise, notamment en science et technologie.

Délégation générale du Québec à Tokyo
Bureau du cinéma et de la télévision du Québec

Nos actions