Nos actions
12 juin 2013

Festival du canard québécois à Yokohama au Japon

Le chef Chong Tak Fik du restaurant Manchinro et le directeur des services économiques de la Délégation générale du Québec à Tokyo, Louis Bélanger.

Au cours des trois derniers mois, du 1er mars au 31 mai, huit restaurants chinois du chinatown de Yokohama ont servi du canard québécois à leurs clients.

Cette campagne de promotion, orchestrée par la Délégation générale du Québec à Tokyo, s’est soldée par un véritable succès.

Il faut dire que le chinatown de Yokohama est l'un des plus importants au monde. Il compte plus de 250 restaurants et attirent une clientèle touristique raffinée recherchant la gastronomie chinoise.

Le drapeau du Québec bien en évidence

Les huit restaurants participants ont tous créé des plats originaux pour mettre en vedette le canard du Lac Brome. Des menus spéciaux aux couleurs du Québec ont aussi été imprimés et ajoutés à leur carte habituelle et même en évidence à l’extérieur de leurs établissements. Le drapeau québécois a également flotté sur le chinatown de Yokohama pendant toute la durée du festival.

Plusieurs clients ont vanté le goût et la qualité du canard québécois, comme c’est le cas dans le prestigieux restaurant Manchinro, un haut lieu de la gastronomie chinoise.

Le prix plus élevé du canard québécois n’a pas empêché les restaurateurs de prendre part à ce festival et tous désirent renouveler l’expérience l’an prochain.

Plus d’une douzaine de participants en 2014

La 3e édition de l’événement devrait donc réunir plus d’une douzaine de restaurateurs de Yokohama en plus de compter sur quelques nouveaux participants du côté de la capitale Tokyo.

Le 2e marché du Québec

Soulignons que le Japon est aujourd’hui le deuxième marché d’exportations alimentaires pour les produits québécois, derrière notre voisin des États-Unis. Le Québec y a expédié pour près de 476 M$ de produits alimentaires en 2011, soit 50 % du total des exportations québécoises au Japon.

Délégation générale du Québec à Tokyo
Nos actions