Nos actions
21 juin 2013

La coopération Québec-Mexique toujours aussi vivante!

Signature du procès-verbal de la 14e réunion du GTQM par MM Bernard et Alcocer, à Mexico (photo Julia Benitez Rivas ).

La 14e réunion du Groupe de travail Québec-Mexique (GTQM) a eu lieu à Mexico le 19 juin 2013. Cette rencontre était coprésidée par Jean-Stéphane Bernard, sous-ministre adjoint au ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du Québec et Sergio Alcocer, sous-secrétaire pour l'Amérique du Nord du Secrétariat des Relations extérieures du Mexique.

Le GTQM est le principal instrument de coordination des échanges entre les administrations québécoise et mexicaine. Il est chargé d’élaborer et de mettre en œuvre une programmation biennale d’activités de coopération, en fonction des thèmes cibles et des priorités définies par les deux gouvernements.

Des projets de qualité

Cette année, les deux coprésidents ont souhaité que de nouvelles pistes de collaboration puissent venir enrichir la coopération déjà fructueuse entre le Québec et le Mexique, notamment au plan des échanges économiques.

Ils ont également convenu de promouvoir la question de l’égalité entre les femmes et les hommes, par l’entremise de projets en économie sociale et en recherche-innovation.

Vingt-quatre dossiers ont été retenus pour la période 2013-2015, notamment dans les domaines de :

  • Recherche et innovation (12 projets)
  • Culture (7)
  • Éducation (5)

Retour sur les réalisations et pistes d’avenir

Quatre ateliers ont permis de dresser le bilan des projets complétés durant l’exercice 2011-2013 et d’envisager de nouvelles orientations de coopération.

Parmi les éléments marquants, soulignons :
  • Partenariats stratégiques entre des institutions gouvernementales et établissements d’enseignement québécois et mexicain
  • Québec invité d’honneur au Festival Cultural de Mayo
  • Signature de l’Entente de coopération en recherche et innovation, en 2012.

Enfin, dans le secteur économique, les participants ont convenu d’explorer les possibilités de coopération entre des organisations d'insertion sociale et d’identifier des projets qui encouragent l’esprit d’entreprise chez les femmes; en effet, les deux gouvernements accordent une importance primordiale à l' équité, la cohésion sociale et l'égalité des chances.

Rappelons que, depuis la première réunion du Groupe de travail Québec-Mexique qui s’est tenue à Mexico en juin 1982, plus de 250 projets de coopération entre partenaires québécois et mexicain ont été réalisés.

« Cet engagement à coopérer, qui rappelons-le, existe depuis plus de trente ans maintenant et qui s’est toujours maintenu témoigne avec éloquence de cette relation privilégiée qui nous unit. Voilà pourquoi le Mexique occupe une place prioritaire dans les relations internationales du Québec et que nos liens sont étroits et amicaux », a conclu le sous-ministre adjoint du MRIFCE Jean-Stéphane Bernard.



Lors de sa rencontre avec l’ambassadeur du Mexique au Canada, Francisco Suárez Dávila, la première ministre a réitéré le caractère prioritaire qu’accorde le Québec à sa relation avec le Mexique. Mme Marois a aussi échangé sur la mission qu’elle dirigera au Mexique, du 26 au 29 juin prochains.

Relations Québec-Mexique
Groupe de travail Québec-Mexique
Nos actions