Nos actions
5 juil. 2013

L’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent : dix ans de partenariat au service du développement durable

Yves Lévesque, maire de Trois-Rivières; Simon Bélisle, AVGLSL; Denis Lapointe, maire de Salaberry-de-Valleyfield; Naolo Coulibaly, stagiaire québécois à l’AVGLSL; Benoît Massicotte, représentant de la Communauté municipale de Québec; Philippe Chenard, AVGLSL; Josée Duplessis, présidente du Comité exécutif et conseillère municipale pour l’arrondissement De Lorimier, Ville de Montréal; Éric Marquis, délégué du Québec à Chicago; Michelle Morin-Doyle, maire-suppléant et conseillère municipale, Ville de Québec; Roger Lachance, directeur, Environnement, Ville de Montréal; Robert Masson, AVGLSL.

Du 19 au 21 juin dernier, le Québec participait à l’assemblée annuelle de l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent (AVGLSL) qui se tenait à Marquette au Michigan. Ce forum, qui célébrait cette année son 10e anniversaire, regroupe plus de 100 villes des États des Grands Lacs, de l’Ontario et du Québec (20 villes du Québec).

Il favorise l’action concertée des villes de l’espace Grands Lacs-Saint-Laurent sur des enjeux d’intérêt commun reliés à l’eau, à l’environnement, à la gestion des urgences et aux infrastructures. Parmi les participants, notons la présence de plusieurs grandes villes québécoises dont Montréal, Québec, Trois-Rivières et Salaberry-de-Valleyfield.

Les membres de l’AVGLSL ont adopté des résolutions pour entre autres :

  • s’attaquer aux impacts sur les communautés riveraines des niveaux d’eau historiquement bas;
  • s’assurer du contrôle de l’accroissement de la capacité de transport de pétrole brut dans les oléoducs de la région;
  • défendre un rôle accru et enchâssé pour les villes dans la mise en œuvre du Plan Saint-Laurent.

Ils ont par ailleurs mis sur pied un service d’adaptation et de résilience aux changements climatiques, qui se veut un outil de partage d’information et d’expertise sur l’adaptation aux changements climatiques.

Le délégué du Québec à Chicago, Éric Marquis, qui participait à l’évènement, en a profité pour rencontrer les maires de villes importantes du territoire, dont Tom Barrett (Milwaukee) et George Heartwell (Grand Rapids) ainsi que des représentants d’ONG et de centres de recherche d’envergure.

Soulignons que l’Alliance est un partenaire important pour la Délégation du Québec à Chicago (DQC), car elle favorise l’accès à des interlocuteurs régionaux influents.

Enfin, la DQC, grâce au soutien du ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, a établi un partenariat permettant à des stagiaires québécois de travailler au sein de l’Alliance et ainsi se familiariser avec des enjeux environnementaux prioritaires de notre relation bilatérale avec les États-Unis et avec les acteurs politiques et institutionnels qui les animent.

L’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent

Nos actions