Nos actions
28 août 2013

Le Québec se distingue au Festival d’Angoulême

En plus de rendre hommage au cinéma québécois, le Festival du film francophone d’Angoulême (FFA) a récompensé le long-métrage Gabrielle de Louise Archambault en lui décernant deux des sept prix du Festival.

Le jury, présidé par l’actrice française Catherine Frot, a décerné le Valois du meilleur acteur au Québécois Alexandre Landry. Gabrielle s’est aussi mérité le Valois Magelis du meilleur film, prix du jury des étudiants du pôle image. Les deux prix ont été remis mardi 27 août, lors de la cérémonie de clôture de l’évènement à laquelle chantait Robert Charlebois, qui par ailleurs interprète son propre rôle dans Gabrielle.

Vic & Flo ont vu un ours du cinéaste québécois Denis Côté faisait également partie des dix films en compétition officielle.

Hommage au cinéma québécois

L’édition 2013 du festival rendait hommage au Québec avec pas moins de 10 longs métrages projetés. Une sélection variée proposant des productions qui ont marqué le paysage cinématographique du Québec, tant ici qu’à l’étranger. :
  • La mort d’un bûcheron de Gilles Carle
  • Léolo de Jean-Claude Lauzon
  • C.R.A.Z.Y. de Jean-Marc Vallée
  • Les Amours imaginaires de Xavier Dolan
  • Gina de Denys Arcand
  • Mon amie Max de Michel Brault
  • Ma vie en cinémascope de Denise Filiatrault
  • Les 3 p’tits cochons de Patrick Huard
  • Kamouraska de Claude Jutra
  • Anne Trister de Léa Pool


Deux films de Denys Arcand, Le Déclin de l’empire américain et Les Invasions barbares, ont aussi été projetés en plein air. Enfin, le long métrage de fiction de Guillaume Sylvestre, 1er amour, était présenté dans la catégorie Coups de cœur des délégués généraux.

Une première déclaration d’intention est signée

Le ministre québécois de la Culture et des Communications, Maka Kotto, était en mission à Angoulême du 23 au 25 août, accompagné du délégué général du Québec à Paris, Michel Robitaille, pour souligner cet hommage et rencontrer les ministres françaises Aurélie Filippetti et Yamina Benguigui.

Il a signé avec cette dernière, au nom de leur gouvernement respectif, une déclaration d'intention en matière de coopération culturelle.

Soulignons que cette vitrine culturelle a été rendue possible grâce à une contribution du ministère de la Culture et des Communications, de la Société de développement des entreprises culturelles et de la Délégation générale du Québec à Paris.

Délégation générale du Québec à Paris
MCC – Déclaration d’intention de coopération culturelle
FFA – Hommage au Québec
Nos actions