Nos actions
18 sept. 2013

Le secrétaire général de la Francophonie, un allié indéfectible du Québec

La première ministre, Pauline Marois, et le secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, ont notamment discuté des enjeux internationaux de l’heure et de l’avenir de la Francophonie (photo Roch Théroux).

À l’invitation de la première ministre, le secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, est en visite officielle au Québec les 18 et 19 septembre 2013 pour rencontrer des élus, des représentants d’organismes francophones et de mobilité étudiante.

En séance de travail avec le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, Jean-François Lisée, les échanges ont notamment porté sur l’organisation du prochain Sommet de la Francophonie qui se déroulera à Dakar en 2014.

Un événement d’exception

Cet après-midi, M. Diouf a prononcé une allocution devant l’Assemblée nationale, ce qui constitue un événement parlementaire exceptionnel. Il a, entre autres, souligner la contribution majeure du Québec à la Francophonie.

« Cet homme au parcours remarquable est parvenu, grâce à son autorité morale, son talent et sa vision à accroître l’influence politique de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et le rayonnement international de la langue française. À cet égard, M. Diouf est un allié indéfectible du Québec », a affirmé la première ministre Pauline Marois.

M.Diouf rencontrera aussi le personnel de l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organisme associé à l’OIF dont le siège social est à Québec. Il prononcera ensuite à Montréal, le 19 septembre, une conférence devant le Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM) intitulée « La Francophonie : une réponse originale aux nouveaux défis des relations internationales ».

Il complètera son séjour par une série d’échanges avec des jeunes organisée par Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ), dont les thématiques toucheront la culture, la promotion du français, l’entrepreneuriat et l'engagement citoyen.


Devant les parlementaires à l’Assemblée nationale, le secrétaire général a débuté son discours en ces termes : « c’est un Québécois de cœur qui se présente devant vous aujourd’hui ». Il a poursuivi en rappelant que la Francophonie ne serait pas ce qu’elle est sans le Québec.


Discours d'Abdou Diouf à l'Assemblée nationale du Québec
Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD)
Organisation internationale de la Francophonie (OIF)
Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)
Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ)

Nos actions