Nos actions
23 janv. 2014

100 nouveaux emplois à Québec avec l’agrandissement du studio d’Ubisoft

«Nous sommes fiers de participer à la croissance d’un secteur stratégique pour notre économie», a soutenu la première ministre en présence du cofondateur et président-directeur général d’Ubisoft, Yves Guillemot.

La première ministre Pauline Marois, en mission au Forum économique mondial de Davos, annonce l'agrandissement du studio d'Ubisoft Divertissements inc. à Québec, qui permettra la création de 100 emplois.

« L’obsession de mon gouvernement depuis son élection est de créer des emplois de qualité dans toutes les régions. Au cours des dernières années, le Québec est devenu un pôle mondial en matière de développement de jeux vidéo, avec près de 90 studios et environ 8300 emplois. Notre environnement d’affaires compétitif, notre bassin de main-d’œuvre qualifiée et créative, nos infrastructures stratégiques, comme des centres de formation spécialisée et des coûts d’exploitation moins élevés qu’ailleurs, sont autant d’avantages pour les entreprises qui s’établissent chez nous», a déclaré la première ministre.

Le gouvernement du Québec accorde une contribution financière non remboursable de 510 000 $ à Ubisoft Divertissements inc. pour la réalisation de ce projet de 28,7 M$ sur trois ans.

Le projet d’Ubisoft permettra au studio de Québec de se doter d’une infrastructure à la fine pointe de la technologie et d’un environnement propice à la création de jeux d’envergure sur consoles de nouvelle génération.

Le domaine du jeu vidéo traverse actuellement une période de transition avec la multiplication des plateformes, l’arrivée de la distribution numérique ainsi que l’importance accrue des réseaux sociaux et de la connectivité. Pour s’adapter à cette nouvelle réalité, les studios de jeux doivent revoir leurs modes de production.

« Avec notre investissement et l’aide du gouvernement, notre studio de Québec deviendra un studio de classe AAA. Nous continuons ainsi à bâtir l’expertise qui nous permet de créer les meilleurs jeux de l’industrie », a souligné Yves Guillemot, cofondateur et président-directeur général d’Ubisoft.

Politique économique, Priorité emploi
Ubisoft




Nos actions