Nos actions
24 janv. 2014

Jean-François Lisée mousse le savoir-faire québécois auprès des décideurs japonais

« Nos relations avec ce pays, troisième économie mondiale et septième client du Québec dans le monde sur le plan des exportations, sont empreintes par le désir d'accroître nos échanges commerciaux et nos collaborations dans les domaines scientifiques, académiques et culturels.»

« Cette première mission de notre gouvernement au Japon a permis de réaffirmer la pérennité de l'engagement du Québec envers le Japon et d'accroître nos liens d'affaires et de recherche avec ce pays à la fine pointe de l'innovation dans plusieurs secteurs d'intérêt pour le Québec », a déclaré le ministre au terme d'une mission de six jours qui l'a mené, avec 35 représentants économiques et institutionnels québécois, dans cinq villes japonaises.

Cinq accords ont été signés pendant cette mission, plusieurs dossiers actifs ont progressé et de nombreux autres ont été initiés.

M. Lisée a vanté l'avantage compétitif que représente le Québec pour l'investissement japonais, compte tenu de son adhésion au traité de libre-échange nord-américain, de celui, en voie de conclusion, avec l'Europe et dans la perspective d'un traité, en négociation, entre le Japon et le Canada.

« En bâtiment vert, en électrification des transports, en innovation technologique, le Québec de 2014 s'inscrit remarquablement dans les priorités économiques du Japon » a déclaré le ministre Jean-François Lisée.

Haute Technologie

Le message québécois de haute technologie et d'attraction des investissements a été porté par la délégation auprès de quatre membres du gouvernement japonais, du gouverneur de la province de Kyoto et auprès de plus de 120 représentants d'entreprises et d'organismes gouvernementaux.

M. Lisée a pu s'entretenir en privé avec de hauts dirigeants de Nissan, de Panasonic et de Mitsubishi Tanabe Pharma pour discuter d'investissements potentiels.

Le Japon est un marché hautement concurrentiel et un chef de file mondial en science et technologie, qui présente de nombreuses occasions d'affaires pour les entreprises québécoises.

« Nos exportations y ont augmenté de 23 % en 2012, totalisant un milliard de dollars et nous souhaitons les augmenter encore de façon significative, notamment grâce aux outils annoncés dans notre Plan de développement du commerce extérieur, lancé en octobre 2013 », a conclu le ministre Lisée.


Communiqué de presse bilan

Nos actions