Nos actions
21 mars 2014

Commission des Grands Lacs : discussions constructives sur le transport de pétrole et des matières dangereuses

Le délégué du Québec à Chicago, Éric Marquis.

La Commission des Grands Lacs (CGL) a tenu sa réunion semi-annuelle à Washington les 4 et 5 mars. Il a entre autres été question du transport de pétrole et des matières dangereuses dans l’espace des Grands Lacs.

Le délégué du Québec à Chicago, Éric Marquis, a animé une table ronde sur le sujet réunissant un panel d’experts.

Des échanges constructifs ont eu lieu entre des représentants de la communauté scientifique, de l’industrie pétrolière et maritime, des environnementalistes ainsi que les commissaires des gouvernements membres.

Ces discussions devraient inspirer les travaux de la CGL qui doit présenter un projet de positionnement stratégique sur la question lors de la prochaine réunion annuelle de la Commission, qui se tiendra à Buffalo, en septembre.

Les 10 gouvernements membres de la CGL (les 8 États américains des Grands Lacs, ainsi que l’Ontario et le Québec) ont également adopté des résolutions sur différents enjeux, dont la lutte contre les menaces posées par les espèces aquatiques envahissantes comme la carpe asiatique.

Ils enjoignent maintenant le Congrès américain à fournir le financement nécessaire à la Great Lakes Restoration Initiative pour les années 2015 à 2019.

Le Québec est membre associé de la Commission des Grands Lacs depuis 1999.

La CGL s’intéresse de près aux dimensions environnementales et économiques de la gestion du Bassin des Grands Lacs et du Saint-Laurent.

Commission des Grands Lacs (en anglais)
Délégation du Québec à Chicago









Nos actions