Nos actions
16 avr. 2014

Remise de prix littéraires franco-québécois

Frédéric Laugrand a reçu le Prix du livre politique au nom de Carolyne Hervé. Il est accompagné du sous-ministre adjoint Politiques et Affaires francophones et multilatérales, Éric Théroux, du consul général de France, Nicolas Chibaeffe et du président de l’Assemblée nationale, Jacques Chagnon.

Le Prix du livre politique (Prix du ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du Québec et du ministère des Affaires étrangères de France) ainsi que le Prix littéraire Québec-France Marie-Claire-Blais ont été remis dans le cadre du Salon international du livre de Québec qui s’est déroulé du 9 au 13 avril.

Le Prix du livre politique est remis chaque année à l’occasion de la Journée du livre politique de l’Assemblée nationale du Québec. Il a pour objectif d’encourager les auteurs à écrire sur des sujets reliés à la politique québécoise.

Cette année, ce prix a été décerné à Mme Carolyne Hervé pour sa thèse intitulée « On ne fait que s’entraider » : Dynamiques des relations de pouvoir et construction de la figure du leader chez les Inuit du Nunavik (XXe siècle-2011).

Cette thèse est le résultat d’une cotutelle par l’Université Laval et l’École des hautes études en sciences sociales, à Paris. Elle met en évidence la prééminence de la coopération dans le Nunavik contemporain.

Mme Hervé hérite ainsi d’une bourse pour participer, en 2015, à la Journée du livre politique en France.
Mme Hervé est également gagnante du Prix de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant pour la meilleure thèse de doctorat.

Prix littéraire

Le Prix littéraire Québec-France Marie-Claire-Blais célébrait cette année son dixième anniversaire. Le lauréat 2014 est M. François Garde pour son premier roman Ce qu’il advint du sauvage blanc paru aux éditions Gallimard en 2012. Son prix a été remis en présence de l’auteure Marie-Claire Blais, invitée d’honneur du Salon international du livre de Québec.

Dans son œuvre, François Garde nous entraîne au milieu du XIXe siècle, aux côtés de Narcisse Pelletier, un jeune matelot français, abandonné sur une plage d’Australie. Dix-sept ans plus tard, un navire anglais le retrouve par hasard : il vit nu, tatoué, sait chasser et pêcher à la manière de la tribu qui l’a recueilli. Il a perdu l’usage de la langue française et oublié son nom.

Ces prix littéraires sont soutenus par la Commission permanente de la coopération franco-québécoise.

Prix du livre politique de l’Assemblée nationale du Québec :
Prix littéraire Québec-France Marie-Claire-Blais :
Coopération Québec-France
Nos actions