Nos actions
27 oct. 2014

Mission en Chine : 18 ententes signées par des entreprises québécoises

Le premier ministre et le ministre de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, ont assisté à la signature de l'entente entre Enerkem, représentée par Vincent Chornet, à droite, et le Shanghai marine diesel eng. Photo: Patrick Alleyn.

18 ententes ont été signées hier, à Shanghai, par des entreprises québécoises qui accompagnent le premier ministre, Philippe Couillard, en Chine.

L'entreprise Hydronov a signé un contrat avec l'entreprise chinoise Gansu HaiZuo Modern Agriculture Technology Co. Ltd d'une valeur estimée à 11,5 millions de dollars canadiens.

La Société Crie d'Énergie (Cree United Power Inc) a procédé à la signature d'un accord de collaboration pour la construction et l'opération d'une centrale hybride hors réseau dans la communauté Première Nation de Whapmagoostui.

En ce qui concerne le volet enseignement supérieur, recherche et innovation, soulignons la signature, par l'Université du Québec à Chicoutimi, d'une entente de valorisation de projets de recherche communs avec la Zhejiang Gongshang University.

Le Québec, un partenaire de choix

Dans une allocution prononcée devant quelque 400 représentants et partenaires d'affaires chinois et québécois, le premier ministre a mis en relief les avantages comparatifs du Québec et les occasions d'affaires pour les entrepreneurs chinois.

«La région Asie-Pacifique, en particulier la Chine, concentre une part grandissante de la croissance mondiale au cours des prochaines années, et le Québec n'entend pas regarder le train passer. Ce type de mission nous permet d'accéder aux lieux de décisions et d'en faire profiter nos entreprises en y faisant valoir nos secteurs d'excellence, qui sont si bien représentés au sein de la délégation québécoise », a déclaré M.Couillard.

Le premier ministre a mis de l’avant la Stratégie maritime et le Plan Nord. « Notre objectif est simple : stimuler l'économie québécoise, attirer des investissements et créer des emplois chez nous. Les travaux entamés et prévus afin de doter le territoire du Plan Nord d'infrastructures de transport et d'approvisionnement en énergie adéquats rendent les perspectives d'investissements nettement plus favorables pour les entreprises chinoises », a précisé M. Couillard.

Le premier ministre s'est aussi entretenu avec le maire de Shanghai, troisième région économique en importance de Chine. Le Québec et la Ville de Shanghai sont liés par une entente de coopération générale depuis 2011.

Volet culturel

Quatre entreprises et organismes culturels font partie de la délégation d'affaires de la mission : Les 7 doigts de la main, le Centre d'échange culturel Chine-Canada, Cavalia et le Partenariat du Quartier des spectacles.

« Le gouvernement du Québec se fait un devoir de soutenir le développement de sa culture parce qu'elle contribue non seulement à l'économie domestique, mais également au rayonnement de notre identité à l'étranger », a déclaré M. Couillard.

La Chine présente un potentiel important pour les compagnies et entreprises culturelles québécoises, spécialement dans le secteur des arts de la scène. Le pays a ciblé la culture comme étant l'un des piliers de son développement économique.

En 2009, les dépenses consacrées aux services et produits culturels ainsi qu'au divertissement dans les zones urbaines et rurales de la Chine ont atteint 607,6 milliards de yuans (environ 89 milliards de dollars).

Consultez la liste des annonces et signatures (communiqué)

Suivez le déroulement quotidien de la mission du premier ministre en Chine sur Facebook et Twitter

Références dans notre site :
Secteurs de collaboration Québec-Chine
Bureau du Québec à Beijing
Plan Nord
Stratégie maritime


Nos actions