Nos actions
17 nov. 2015

Le premier ministre en mission à Boston pour promouvoir l'hydroélectricité québécoise en Nouvelle-Angleterre

Chargement de l'image. SVP soyez patient.







Vendredi dernier, à sa deuxième journée de mission à Boston, le premier ministre Philippe Couillard a rappelé le solide partenariat énergétique établi depuis 40 ans entre le Québec et la Nouvelle-Angleterre, alors qu’il prenait la parole dans le cadre de la 23e conférence annuelle sur l’énergie, le commerce et la technologie du New England Canada Business Council (NECBC). À cette occasion, le premier ministre a tenu à souligner les atouts de l’hydroélectricité québécoise comme source d’énergie propre et fiable auprès de joueurs clés du secteur énergétique américain, au moment où la Nouvelle-Angleterre est en réflexion sur l’avenir de son approvisionnement énergétique et sur les moyens à mettre en œuvre pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

« Le contexte actuel est tout indiqué pour que le Québec, grâce à son hydroélectricité, s’impose comme une solution à privilégier pour faire face aux défis d’approvisionnement énergétique en Nouvelle-Angleterre, et pour contribuer de manière efficace à la lutte contre les changements climatiques dans la région. En offrant une énergie propre, fiable et à prix stable et compétitif, l’hydroélectricité québécoise est bénéfique à la fois d’un point de vue économique et environnemental, tant pour le Québec que pour les États de la Nouvelle-Angleterre », a déclaré M. Couillard.

En amont de sa prise de parole au NECBC, le premier ministre s’est entretenu avec son homologue du Massachusetts, Charles Baker. Ce dernier a récemment proposé un projet de loi visant notamment à habiliter les distributeurs d’électricité et le Department of Energy Resources à lancer conjointement des appels de propositions publiques pour l’approvisionnement à long terme de l’État en hydroélectricité. Soulignons également que le Massachusetts, en compagnie du Connecticut et du Rhode Island, a lancé hier un appel de propositions coordonné qui vise des approvisionnements en énergie propre et des infrastructures de transport d'électricité, auquel Hydro-Québec participera en compagnie de son partenaire américain, Eversource Energy.

Il est à noter que le Québec fournit déjà environ 10 % de l’électricité consommée en Nouvelle-Angleterre et que près de la moitié des ventes d’électricité hors Québec sont effectuées dans cette région.

En matinée, M. Couillard a également rencontré le gouverneur du Maine, Paul LePage, avec qui il a été question du renforcement des relations économiques entre le Québec et le Maine, en misant notamment sur la complémentarité naturelle entre les grappes industrielles à haute valeur ajoutée comme le bois et les équipements forestiers, les technologies de l’information et des communications, les équipements industriels, les énergies vertes ainsi que l’agroalimentaire.

Enfin, le premier ministre a participé à une table éditoriale avec le Boston Globe et a accordé une entrevue au Commonwealth Magazine.

À propos du NECBC

Le New England-Canada Business Council est un organisme ayant pour mission de contribuer à mieux faire connaître les enjeux politiques et économiques liés aux relations entre le Canada et les États-Unis, et d’encourager le réseautage d’affaires entre ses membres. La conférence annuelle du NECBC constitue l’événement phare de l’organisation et rassemble chaque année les différents intervenants du secteur énergétique en Nouvelle-Angleterre.
Nos actions