Nos actions
19 avr. 2016

La ministre des Affaires étrangères de Madagascar en visite officielle au Québec

La ministre des Affaires étrangères de Madagascar, Béatrice Atallah, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, Christine St-Pierre. Chargement de l'image. SVP soyez patient.

La ministre des Affaires étrangères de Madagascar, Béatrice Atallah, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, Christine St-Pierre.

Photo: MRIF

La ministre des Affaires étrangères de Madagascar, Béatrice Atallah, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, Christine St-Pierre.

Photo: MRIF

La délégation malgache a participé à une séance de travail portant sur les enjeux protocolaires, logistiques et de communications d’un Sommet de la Francophonie, en présence d’acteurs privilégiés du Sommet de Québec en 2008.

Photo: MRIF

La ministre des Affaires étrangères de Madagascar, Béatrice Atallah, et les membres de sa délégation ont rencontré, en présence du sous-ministre du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, Jean-Stéphane Bernard, des représentants de diverses institutions québécoises œuvrant à Madagascar.

Photo: MRIF

À la tête d’une délégation comprenant des membres du Comité national d’organisation du prochain Sommet de la Francophonie, la ministre des Affaires étrangères de Madagascar, Béatrice Atallah, était au Québec les 17 et 18 avril derniers.

Cette visite officielle a permis à la ministre Atallah et à la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, de poursuivre les échanges qu’elles avaient entamés lors de la Conférence ministérielle de la Francophonie qui a eu lieu à Erevan, en octobre 2015. La visite de la délégation malgache a également permis la tenue de réunions de travail en lien avec les préparatifs du XVIe Sommet de la Francophonie.

Rappelons que Madagascar accueillera le XVIe Sommet de la Francophonie dans sa capitale Antananarivo, les 26 et 27 novembre 2016, sous le thème « La croissance partagée et le développement responsable : les conditions de la stabilité du monde et de l'espace francophone ». La ministre a d’ailleurs profité de sa visite en sol québécois pour remettre officiellement l’invitation adressée au premier ministre du Québec signée par le président malgache, Hery Rajaonarimampianina, pour le Sommet de 2016.

Au cours des dernières années, le gouvernement du Québec accueille ainsi des délégations provenant des pays hôtes des Sommets de la Francophonie afin notamment de partager certaines leçons tirées du Sommet de Québec de 2008 sur les enjeux protocolaires, logistiques et de communications et ce, dans la perspective de favoriser leur propre préparation. Ces échanges permettent également au gouvernement du Québec de faire part au Comité national d’organisation du Sommet des possibilités de contributions techniques ou d’expertises ainsi que de consolider les liens qu’il entretient avec les dignitaires du pays organisateur.

Par ailleurs, afin d’envisager la tenue d’activités en amont ou marge du Sommet, la délégation malgache a échangé avec des représentants de l’Université du Québec à Trois-Rivières, de l’École nationale d’administration publique, de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec, de Collaboration santé internationale et du Secrétariat international francophone pour l’évaluation environnementale à propos de projets éventuels à Madagascar.

Enfin, la ministre Atallah a visité les locaux de l’Institut de la Francophonie pour le développement durable. Elle s’est également entretenue avec le président de l’Assemblée nationale et prochain président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, Jacques Chagnon.
Nos actions