Nos actions
11 juil. 2017

IXe Sous-commission mixte Québec-Italie : dévoilement des 16 projets de coopération retenus

À bord du voilier italien Amerigo Vespucci, le consul général de la République italienne à Montréal, Marco Riccardo Rusconi, et le sous-ministre adjoint aux affaires bilatérales du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, Michel Lafleur, signant le programme exécutif de la IXe réunion de la Sous-commission mixte Québec-Italie pour la coopération culturelle, scientifique et technologique pour les années 2017-2019. Chargement de l'image. SVP soyez patient.

À bord du voilier italien Amerigo Vespucci, le consul général de la République italienne à Montréal, Marco Riccardo Rusconi, et le sous-ministre adjoint aux affaires bilatérales du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, Michel Lafleur, signant le programme exécutif de la IXe réunion de la Sous-commission mixte Québec-Italie pour la coopération culturelle, scientifique et technologique pour les années 2017-2019.

À bord du voilier italien Amerigo Vespucci, le consul général de la République italienne à Montréal, Marco Riccardo Rusconi, et le sous-ministre adjoint aux affaires bilatérales du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, Michel Lafleur, signant le programme exécutif de la IXe réunion de la Sous-commission mixte Québec-Italie pour la coopération culturelle, scientifique et technologique pour les années 2017-2019.

La IXe Sous-commission mixte Québec-Italie. Photo : Gouvernement du Québec.

La IXe réunion de la Sous-commission mixte Québec-Italie s’est déroulée à Québec le 6 juillet dernier, sous la coprésidence du sous-ministre adjoint aux affaires bilatérales du ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF) du Québec, Michel Lafleur, et du consul général de la République italienne à Montréal, Marco Riccardo Rusconi. Cette rencontre a été l’occasion d’officialiser les 16 projets de coopération liant des organismes culturels et scientifiques du Québec et de l’Italie, qui seront réalisés au cours des trois prochaines années.

Dans le secteur de la science et de la technologie, les 10 projets soutenus visent le développement de connaissances et d’expertises dans des domaines de pointe tels que l’aérospatiale, le dépistage du cancer ou, encore, la robotique. Le financement québécois pour ce volet est assuré par le ministère des Relations et de la Francophonie, lequel est complété à parité par le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la République italienne. Sur le plan culturel, les six projets soutenus touchent les secteurs de la muséologie, du patrimoine, du numérique, des arts de la scène et des arts visuels. Le financement de ces projets est assuré par le MRIF et le ministère de la Culture et des Communications. Au total, un financement de 240 000 $ est accordé par le Gouvernement du Québec pour la réalisation de ces 16 projets.

Les parties ont profité de cette IXe réunion pour tracer un bilan de la coopération Québec-Italie des trois dernières années. Elles ont souligné la remarquable vitalité des rapports bilatéraux, comme en témoignent d’ailleurs plusieurs visites, missions et événements politiques, économiques et culturels. Elles ont également convenu des orientations de la prochaine période triennale et adopté le programme exécutif 2017-2019. La culture, l’éducation et la recherche, la science et la technologie demeurent toujours les secteurs prioritaires de cette coopération. Les parties ont réitéré leur intérêt mutuel à collaborer dans ces domaines.

Principale assise de la collaboration entre le Gouvernement du Québec et le Gouvernement de la République italienne, la Sous-commission mixte Québec-Italie célèbre cette année son 25e anniversaire.

Faits saillants :

  • La Sous-commission mixte Québec-Italie est le seul outil de coopération avec un gouvernement national dont dispose le Québec en Europe, hormis la France;
  • Le Québec dénombre près de 150 ententes bilatérales en matière de coopération universitaire institutionnelle qui sont actuellement en vigueur;
  • L’Italie est un marché important pour la culture québécoise : environ 250 compagnies et artistes québécois s’y produisent chaque année;
  • Le 50e anniversaire de la présence institutionnelle du Québec en Italie a été souligné en 2015 par la Délégation du Québec à Rome;
  • Les échanges commerciaux de produits entre le Québec et l’Italie se chiffraient en 2016 à près de 2,8 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 7,8 % par rapport à l’année 2015.


Nos actions