Nos actions
22 sept. 2017

Ordre des francophones d’Amérique et Prix du 3-juillet-1608 : Jane Moss honorée

Jane Moss Chargement de l'image. SVP soyez patient.

Jane Moss

Jane Moss

Les récipiendaires et l’organisation lauréate 2017 des prix du Conseil supérieur de la langue française : Jules Boudreau, Pierre Faucher, Diane Gérin-Lajoie du Centre de recherches en éducation franco-ontarienne, Jane Moss, Michel Dubé, Angéline Martel, Loïc Depecker, Pierre Curzi.

À l’occasion de la 39e cérémonie de remise des insignes de l’Ordre des francophones d’Amérique et du Prix du 3 Juillet 1608, le Conseil supérieur de la langue française a récompensé Mme Jane Moss pour sa contribution au rayonnement de la francophonie au Québec et aux États-Unis.

Le ministère des Relations internationales et de la Francophonie a appuyé la candidature de Mme Moss, professeure invitée et directrice du Centre d’études canadiennes à la Duke University, en Caroline du Nord. Tout au long de sa carrière, elle a grandement favorisé la promotion de la langue et de la francophonie d’Amérique du Nord et s’est fortement intéressée à la scène culturelle québécoise.

L’engagement professionnel de Mme Moss dans les milieux universitaires aux États-Unis lui a également permis d’y côtoyer les membres de la société civile francophone, notamment dans le cadre de son implication au sein de l’American Council for Québec Studies. Le Ministère souligne également l’excellence de sa collaboration avec le personnel du réseau des représentations du Québec sur le territoire américain.

Résumé de sa carrière
Jane Moss est originaire de Boston et a fait ses études au Wellesley College (B.A., 1969) et à la Yale University (M. Phil, 1972; Ph. D., 1976). Après avoir complété son doctorat sur le théâtre de Prosper Mérimée, elle commence sa carrière professorale au Carthage College (Wisconsin) où elle enseigne la langue et la littérature française.

Sur le plan académique, ses recherches portent principalement sur le théâtre francophone. Elle a notamment analysé différents aspects de la dramaturgie québécoise des auteures comme Marie Laberge et Carole Fréchette. Après une longue carrière au Colby College (Maine), elle a pris sa retraite en 2009 pour devenir professeure invitée et directrice du Centre d’études canadiennes à la Duke University (Caroline du Nord). Elle est membre du comité exécutif de l’American Council for Québec Studies depuis 1986. Elle a aussi été membre du conseil d’administration et vice-présidente de l’Association internationale des études québécoises de 2001 à 2007 et membre du conseil de l’Association for Canadian Studies in the United States de 2007 à 2011.

Pour ses contributions à la promotion des études québécoises aux États-Unis, elle a reçu, en 2002, le Prix du Québec de l’American Council for Québec Studies.
Nos actions