Nos actions
31 mai 2019

Visite du Groupe des chefs de mission diplomatique francophones accrédités au Canada : le gouvernement du Québec présente ses priorités

Le premier ministre du Québec, François Legault,  la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, et le Groupe des chefs de mission diplomatique francophones accrédités au Canada. Chargement de l'image. SVP soyez patient.

Le premier ministre du Québec, François Legault, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, et le Groupe des chefs de mission diplomatique francophones accrédités au Canada.

Le premier ministre du Québec, François Legault, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, et le Groupe des chefs de mission diplomatique francophones accrédités au Canada.

27 mai - Première séance de travail sous le thème de l’éducation et l’enseignement supérieur en présence de la sous-ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Sylvie Barcelo, et des représentants d’Éducation internationale et de la Fédération des cégeps.

27 mai – Visite à l’Université Laval et rencontre avec la rectrice, Sophie d’Amours.

27 mai – La première journée s’est terminée à l’Hôtel-Musée des Premières Nations, à Wendake. Les invités ont été reçus par la ministre Nadine Girault, son homologue responsable des affaires autochtones, Sylvie D’Amours, et le grand chef de la nation huronne-wendat, Konrad Sioui.

28 mai - Séance de travail avec la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault.

28 mai - Séance de travail sur l’importance que revêt l’espace francophone avec le président de l’Assemblée nationale du Québec et de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, François Paradis.

28 mai – Séance de travail sur l’économie en présence du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon.

28 mai - Présentation de l'action québécoise en matière de jeunesse par le Secrétariat à la jeunesse du Québec et LOJIQ - Les Offices jeunesse internationaux du Québec, en présence de l’adjoint parlementaire du premier ministre (volet jeunesse), Samuel Poulin.

L’adjoint parlementaire du premier ministre (volet jeunesse), Samuel Poulin.

Le président-directeur général de LOJIQ – Les Offices jeunesse internationaux du Québec, Michel Robitaille.

28 mai - Table ronde sur l’entrepreneuriat féminin en présence de la ministre responsable au Secrétariat à la condition féminine, Isabelle Charest.

28 mai - Séance de travail sur la culture avec des représentants de Culture et Communications Québec.

Répondant à l’intérêt signifié par le Groupe des chefs de mission diplomatique francophones accrédités au Canada, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, a accueilli une délégation de 22 chefs de mission diplomatique francophones les 27 et 28 mai. Cette visite a permis à la ministre de faire connaître les priorités du gouvernement du Québec. Elle a aussi été l’occasion de partager l’expertise québécoise dans différents domaines et d’échanger sur des pistes de collaboration entre acteurs francophones.

Pour l’occasion, un vaste programme de visite a été mis en place. Après la tenue d’un programme parallèle organisé par l’ENAP à l’intention des ambassadeurs africains et de l’ambassadeur d’Haïti, une séance de travail sur l’éducation et l’enseignement supérieur a été menée en présence de la sous-ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Sylvie Barcelo, de même que de représentants d’Éducation internationale et de la Fédération des cégeps.

À la suite d’une visite à l’Université Laval pour y rencontrer la rectrice Sophie D’Amours, les invités ont été reçus à l’Hôtel-Musée des Premières Nations, à Wendake, par la ministre Nadine Girault, son homologue responsable des affaires autochtones, Sylvie D’Amours, et le grand chef de la nation huronne-wendat, Konrad Sioui. L’accueil chaleureux de la nation huronne-wendat a été apprécié par le Groupe.

Le 28 mai, la ministre Nadine Girault a rencontré les chefs de mission diplomatique francophones afin de leur présenter les priorités gouvernementales, notamment en Francophonie. L’importance que revêt l’espace francophone pour le Québec a également été discutée lors d’une séance de travail en compagnie du président de l’Assemblée nationale du Québec et de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, François Paradis.

Conformément aux priorités du gouvernement du Québec, qui étaient au cœur de cette visite, les invités ont également pu participer à une séance de travail sur l’économie en présence du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, avant de poursuivre avec une activité sur le thème de la jeunesse. Lors de cette dernière activité, l’adjoint parlementaire du premier ministre responsable des dossiers relatifs à la jeunesse, Samuel Poulin, a fait valoir l’importance de la jeunesse pour le Québec auprès des chefs de mission diplomatique francophones, appuyé par les interventions du président-directeur général de LOJIQ – Les Offices jeunesse internationaux du Québec, Michel Robitaille. Ce dernier a témoigné de la portée des programmes québécois de mobilité jeunesse en invitant un jeune entrepreneur, cofondateur et directeur d’Impact Hub Montréal, Charles Beaudry, à présenter son parcours.

Afin de poursuivre les échanges sur les thèmes prioritaires pour le Québec, les invités ont pris part à une table ronde sur l’entrepreneuriat féminin intitulée « Leviers et modèles de réussite », en compagnie de la ministre responsable de la condition féminine, Isabelle Charest, de trois entrepreneures et de la présidente-directrice générale du Réseau des femmes d’affaires du Québec, Ruth Vachon. Les séances de travail se sont terminées sur le thème de la culture et des communications par une rencontre avec la sous-ministre Marie Gendron.

Pour conclure leur visite, les chefs de mission diplomatique francophones accrédités au Canada ont été rencontrés par le premier ministre du Québec, François Legault, qui s’est réjoui de leur présence au Québec. Le premier ministre a souligné les nombreuses possibilités de collaboration. Il a également manifesté le souhait du gouvernement du Québec d’intensifier ses relations économiques dans l’espace francophone, particulièrement en Afrique.
Nos actions