Nos actions
23 juin 2019

Le Maroc, la porte d’entrée du Québec en Afrique : vers une plus grande complicité et un véritable partenariat

Québec, le 23 juin 2019. – Pour la seconde portion de sa mission en Afrique du Nord, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, s’est rendue au Maroc afin de promouvoir le Québec et ses actions en Francophonie ainsi que pour réitérer le souhait de bâtir une passerelle multisectorielle pour favoriser les échanges entre le Québec et le continent africain. Ces objectifs s’inscrivent dans la « vision Afrique » que le gouvernement du Québec est à développer et la volonté de celui-ci d’établir une nouvelle relation de complicité et de partenariat avec l’Afrique dans des domaines comme l’éducation et l’économie.


À Rabat, la ministre a eu entre autres l’occasion d’exprimer les priorités du gouvernement du Québec lors d’entretiens, notamment avec la secrétaire d’État aux Affaires étrangères et à la Coopération internationale, Mounia Boucetta, et des décideurs institutionnels marocains, ainsi que le directeur général de l’Institut royal des études stratégiques, Mohammed Tawfik Mouline. L’environnement et les énergies renouvelables, secteurs dans lesquels le Québec possède une expertise reconnue, ont également été au centre des discussions entre Mme Girault et le ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rebbah.

Déclaration commune sur l’enseignement supérieur
et la formation professionnelle Québec-Royaume du Maroc

La ministre a signé une déclaration commune avec le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique du Royaume du Maroc, Saaïd Amzazi, qui vient s’ajouter à l’accord conclu entre l’ENAP et le réseau d’évaluation EvalMENA qui permet une collaboration pour la diffusion de la Certification universitaire en évaluation du développement de l’ENAP, qui sera offerte pour la première fois en langue arabe.

Cette déclaration permet au Québec de se tailler une place comme un acteur sérieux en Afrique et montre son intérêt à soutenir l’échange de connaissances en matière de formation professionnelle au Maghreb. En marge d’un entretien avec Mme Girault, le ministre Saaïd Amzazi a par ailleurs annoncé son intention d’effectuer une mission au Québec avec des dirigeants d’établissements d’enseignement marocains au cours des prochains mois.

Entente en culture
La ministre Nadine Girault s’est également entretenue avec le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed El Aaraj, sur les réalisations de la relation Québec-Maroc en matière de culture. En outre, elle a assisté à la signature d’une toute première entente triennale concernant la création d’un programme d’échanges d’artistes et d’ateliers-résidences en arts visuels et en bande dessinée entre le Conseil des arts et des lettres du Québec et le ministère de la Culture et de la Communication du Maroc. La signature de cette entente appuie la volonté du Québec et du Royaume du Maroc de renforcer leurs collaborations bilatérales.

Citation :

« J’ai annoncé les premières orientations de la “vision Afrique” du gouvernement du Québec et, peu de temps après, j’effectuais déjà une mission sur le continent africain, en Tunisie et au Maroc, ce qui m’a permis d’amorcer des discussions avec nos partenaires sur l’avenir de nos échanges bilatéraux. L’Afrique a changé, le Québec doit donc adapter les outils dont il dispose pour pouvoir établir une relation portée davantage sur la complicité et le partenariat. Je me réjouis d’ailleurs de la déclaration commune Québec-Royaume du Maroc sur l’enseignement supérieur et la formation professionnelle, qui répond à nos priorités sur l’éducation et la jeunesse. Je rentre donc avec la certitude d’avoir ouvert un dialogue fructueux sur le rôle du Québec dans l’avenir d’une Afrique forte de par sa jeunesse et sa volonté d’innover. »

- Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec

Faits saillants :

  • Pour consulter le communiqué sur la partie tunisienne de la mission de la ministre
  • Rappelons que la ministre des Relations internationales et de la Francophonie travaille présentement sur deux chantiers importants : le premier est la mise à jour de la Politique internationale du Québec et le second consiste à préparer une stratégie de développement des marchés étrangers. Le gouvernement du Québec est déterminé à augmenter sa force de frappe économique à l’international et posera des gestes concrets dans ce sens.

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur les activités du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et de ses 32 représentations dans 18 pays, suivez-nous dans les médias sociaux :

- Facebook : https://www.facebook.com/MRIQuebec/
- Twitter : https://twitter.com/MRIF_Quebec
- LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/mriquebec

Source :
Maéva Proteau
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie
Tél. : 418 454-1748

Information :
Thierry Paquet
Direction des communications et des affaires publiques
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
Tél. : 418 649-2400, poste 57819
mrif.gouv.qc.ca
Québec.ca/international



Nos actions