Nos actions
30 janv. 2009

Davos : échanger avec les leaders du monde entier pour préparer le Québec à rebondir

Le premier ministre Jean Charest, accompagné du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Raymond Bachand, a entamé le 29 janvier à Davos, en Suisse, une mission de 3 jours visant à promouvoir l'investissement au Québec et à poursuivre la mise en place d'un projet de partenariat économique entre le Canada et l'Union européenne. Ils participeront également au Forum économique mondial (FEM) qui réunit plusieurs décideurs importants du monde économique et politique.

La 39e édition de ce Forum, qui comptera sur la présence record de 41 chefs d’État, a comme thème Shaping the Post-Crisis World. « Dans le contexte économique actuel, ce Forum nous permet d'échanger avec les leaders économiques et politiques du monde entier sur les enjeux actuels. Il s’agit d’une occasion de recueillir une quantité importante d’informations et de partager l’expérience et le point de vue du Québec. C'est l'occasion de discuter des effets du ralentissement mondial, mais aussi des solutions pour en limiter l'impact sur nos économies. Nous préparons la relance afin de permettre au Québec de rebondir au lendemain de la tempête économique. Nous voulons être à l’avant-plan des changements qui touchent l’économie mondiale et non pas en réaction », a souligné le premier ministre.

MM. Charest et Bachand profiteront de leur séjour pour rencontrer des personnalités politiques et du monde des affaires. Ce sera l'occasion de s'informer des mesures instaurées ailleurs qu'au Québec pour minimiser les effets néfastes de la crise économique mondiale. « L'objectif du gouvernement du Québec est de rester à l'affût de la situation économique mondiale pour choisir les meilleurs moyens de soutenir les entreprises touchées par la conjoncture actuelle en appuyant la réalisation de projets structurants », a affirmé M. Bachand.

Davos c’est aussi l’occasion de rencontrer les présidents de grandes multinationales afin de les intéresser à investir au Québec, ou de faire le point sur leurs investissements au Québec s’ils sont déjà présents dans notre économie. « Le Québec à beaucoup à offrir. C’est l’occasion pour nous de vanter la qualité de la main-d’œuvre québécoise, nos faibles coûts d’opération, nos programmes qui favorisent la recherche et l’innovation, et la disponibilité d’énergie propre, fiable et en grande quantité. Nous travaillons activement à attirer des projets d’investissement chez nous et à développer un nouvel espace économique pour le Québec », a déclaré le premier ministre.

Forum économique mondial de Davos (en anglais)
Nos actions