Nos actions
19 févr. 2009

Nanotechnologies : une deuxième entente Québec-Japon

Près de 100 personnes, dont plusieurs représentants de centres de recherche et de compagnies québécoises, ont assisté à Nagano à la signature d'une entente de collaboration entre NanoQuébec et la Nagano Techno Foundation visant la promotion et le développement des nanotechnologies. La Délégation générale du Québec à Tokyo était également représentée à cet événement qui se tenait durant la Semaine des nanotechnologies au Japon.

La signature de cette entente de partenariat d’une durée de cinq ans constitue une étape majeure dans l'établissement de liens étroits entre le Québec et le Japon et dans le développement de ce nouveau secteur technologique. Selon le président de NanoQuébec, Robert Crawhall, cette entente devrait être très bénéfique pour le Québec. Ce dernier estime en effet que « la préfecture de Nagano possède d’excellents chercheurs et des compagnies qui sont complémentaires à ceux que nous avons au Québec ».

La Nagano Techno Foundation regroupe l’expertise de l’Université Shinshu et de plusieurs institutions de recherche et d’entreprises situées dans la préfecture de Nagano. Cette fondation, qui dispose d’un budget de 70 M$ US, a été mandatée par le gouvernement japonais pour développer un pôle nanotechnologique dans la région par le biais de collaborations entre l’industrie, les universités et le gouvernement.

Présente à la signature de l’entente, la déléguée générale du Québec à Tokyo, Suzanne Éthier, a rappelé que le développement des nanotechnologies fait partie des secteurs scientifiques prioritaires appuyés par le gouvernement du Québec et a souligné le rôle de leadership du Japon dans ce secteur. Mme Éthier s’est réjouie de la forte représentation du Québec et de la collaboration de l'Ambassade du Canada à l’occasion de la Semaine des nanotechnologies au Japon, qui réunit cette année un groupe de 24 chercheurs et représentants d’entreprises québécoises.

Il y a plus de trois ans déjà que la Délégation générale du Québec à Tokyo travaille en étroite collaboration avec NanoQuébec et la signature de cette deuxième entente de collaboration illustre bien la vitalité des relations Québec-Japon dans ce domaine. Rappelons qu'en 2007, NanoQuébec avait signé une première entente de partenariat avec l’organisation japonaise NBCI (Nanotechnology Business Creation Initiative), la plus grande association industrielle en nanotechnologie au monde.

Délégation générale du Québec à Tokyo
Nos actions