Nos actions
20 août 2009

Changements climatiques : le Japon s’intéresse à la redevance sur le carbone

De g. à d. : Robert Noël de Tilly, conseiller spécial au bureau des changements climatiques (MDDEP), Akira Yokoyama, de la Faculté des politiques publiques de l’Université Chuo, Charles Larochelle, sous-ministre adjoint aux changements climatiques (MDDEP), Yoshitake Yamaguchi, directeur de la planification de la taxation locale au ministère des Affaires intérieures et des Communications du Japon. Photo : Siasia Morel, MRI

Une délégation du Japon était de passage à Québec le 19 août afin de se familiariser avec le système québécois de redevance sur le carbone mis en place en 2007. Première initiative du genre en Amérique du Nord, cette redevance vise à mettre à contribution les sociétés distributrices d’énergie dans les efforts gouvernementaux de lutte aux changements climatiques.

Le directeur de la planification de la taxation locale au ministère des Affaires intérieures et des Communications du Japon, Yoshitake Yamaguchi, et le professeur Akira Yokoyama, de la Faculté des politiques publiques de l’Université Chuo, composaient cette délégation. En plus de s’intéresser à l’approche globale du Québec en matière environnementale, MM. Yamaguchi et Yokoyama cherchaient à connaître en particulier les objectifs, les conditions et les effets de la mise en place de la redevance sur le carbone.

Les deux visiteurs ont pu rencontrer des experts ainsi que des intervenants associés au système québécois de redevance : le sous-ministre adjoint aux changements climatiques du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP), Charles Larochelle, le directeur secteur énergie chez ÉcoRessources Consultants, Dany Lemieux, ainsi que la titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit de l’environnement et professeur de droit à l’Université Laval, Paule Halley.

Rappelons que la redevance sur le carbone constitue l’un des moyens de financement du Fonds vert, qui est destiné à appuyer les mesures du Plan d’action sur les changements climatiques adopté par le gouvernement du Québec en 2006.

Cette visite, coordonnée par le MRI, s’inscrit notamment dans le cadre d’une campagne destinée à faire connaître le leadership du Québec en matière de changements climatiques auprès de divers paliers de gouvernement japonais.

Plan d'action 2006-2012 sur les changements climatiques
Nos actions