Nos actions
3 déc. 2009

Espagne : la littérature québécoise sur la route

Neil Bissoondath à l’Université de Huelva. Photo : Pilar Cuder Dominguez

L’Espagne accueillait en novembre plusieurs auteurs québécois de renom qui participaient à des activités soutenues par le Bureau du Québec à Barcelone. Une première tournée de conférences, organisée par l’Association internationale des études québécoises (AIEQ), était consacrée aux auteurs Neil Bissoondath et Pierre Szalowski. Un autre événement, issu d’un échange entre le Centre des auteurs dramatiques (CEAD) et la Salle Beckett de Barcelone, mettait en vedette les auteurs dramatiques Evelyne de la Chenelière, Catherine Léger et Larry Tremblay.

Pierre Szalowski

Du 5 au 12 novembre, Pierre Szalowski a visité pas moins de six grandes universités de Tenerife, Madrid, Barcelone, Castellón de la Plana, Valence et Alicante. Sa conférence, intitulée Peut-on écrire au Québec et voir grand?, abordait les défis liés à la diffusion d’une œuvre québécoise au-delà du Québec, à partir notamment de son expérience personnelle. Pour ce faire, l’auteur a traité de l'histoire du Québec, en particulier de la relation franco-anglaise.

Photographe, journaliste, graphiste et directeur artistique, entre autres, Pierre Szalowski a fait paraître en 2007 son premier roman, Le froid modifie la trajectoire des poissons. Remarqué à sa sortie au Québec (sélectionné pour le Prix des libraires du Québec, le Prix de la relève Archambault et le Grand Prix littéraire Archambault), celui-ci a été traduit en espagnol (Grijalbo) et en catalan (Rosa dels Vents).

Neil Bissoondath

Du 13 au 24 novembre, le romancier et essayiste de langue anglaise Neil Bissoondath a donné des conférences à l’Université de Cádiz, dans le cadre du Congrès de l’Association espagnole des études anglo-américaines (AEDEAN), à l’Université de Huelva, à l’Université de La Laguna, à l’Université de Oviedo ainsi qu’à l’Université autonome de Madrid. Sous le titre L'identité flexible: la narration et la multiplicité libératrice de l'être, l’auteur a abordé le rôle et l’importance de la narration dans la création d’une identité propre, qui tend à devenir de plus en plus « à la carte ».

Né à Trinidad, Neil Bissoondath a émigre au Canada en 1973 et il vit maintenant au Québec depuis une dizaine d’années. Il est professeur de création littéraire à l’Université Laval. Neil Bissoondath a reçu le prix Spirale pour Le Marché aux illusions en 1995, le Prix du meilleur roman de la QSPELL pour Worlds within her en 1999 et le Prix Hugh MacLennan de la Quebec Writers Federation pour The Unyielding Clamour of the Night en 2005.

Catherine Léger, Larry Tremblay et Evelyne de la Chenelière

La Salle Beckett de Barcelone a accueilli trois auteurs dramatiques dans le cadre de la coopération Québec-Catalogne et avec l’appui de l’Institut Ramon Llull. Devant salle comble les 23 et 24 novembre, des acteurs catalans ont fait la lecture d’œuvres de dramaturges québécois : Bashir Lazhar, d’Evelyne de la Chenelière, Voiture américaine, de Catherine Léger, et Abraham Lincoln va au théâtre, de Larry Tremblay. Les trois auteurs ont de plus participé à une table ronde sur la dramaturgie québécoise actuelle. Enfin, du 24 au 26 novembre, Larry Tremblay a donné un atelier avancé sur l’écriture théâtrale.

Le soutien à ces activités s’inscrivait notamment dans le cadre du programme culturel soulignant le 10e anniversaire du Bureau du Québec à Barcelone.

Bureau du Québec à Barcelone
Nos actions