Nos actions
26 janv. 2014

Entente Québec-France : les travailleurs peuvent déposer leur candidature

Le premier ministre Charest à Montréal.

Les travailleurs québécois et français de onze métiers peuvent maintenant déposer leur candidature dans le cadre de l'Entente Québec-France afin de faire reconnaître leurs qualifications. L’annonce a été faite le 25 janvier par le premier ministre Jean Charest en présence de représentants québécois des ordres professionnels et des métiers réunis à Montréal.

Progressivement, il en sera de même pour les membres des professions ayant signé un ARM l'an dernier. « Le travail ne s'arrête pas là, les ordres professionnels et les métiers sont à pied d'œuvre pour accélérer la conclusion des ARM n'ayant pas encore été signés, pour que nous respections l'objectif que nous nous étions fixé à la signature de l'Entente en octobre 2008 », a déclaré le premier ministre.

« Les efforts des autorités québécoises et françaises ont permis jusqu'à maintenant la conclusion de 22 ARM, et nous allons intensifier notre action afin d'entrer dans la dernière phase de la mise en œuvre de l'Entente. Nous souhaitons que les autorités professionnelles appliquent la procédure commune, ce qui va permettre, pour des professions et métiers jugés équivalents, la conclusion d'ARM qui faciliteront l'accès aux métiers et professions règlementés », a indiqué le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Pierre Arcand.

Les métiers visés sont ceux de briqueteur-maçon, carreleur, charpentier-menuisier, couvreur, opérateur de pelles mécaniques, opérateur d'équipement lourd, peintre, poseur de revêtements souples, serrurier de bâtiment, mécanicien de remontées mécaniques et mécanicien de machines fixes, classe IV.

C'est le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles qui est responsable de traiter les demandes de renseignements des personnes diplômées en France qui désirent faire reconnaître leurs qualifications au Québec. Pour ce qui est des personnes qui ont obtenu leur diplôme au Québec et qui désirent faire reconnaître leurs qualifications en France, c'est l'Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII) qui est responsable de traiter les demandes.

Pour les travailleurs français : ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles du Québec

Pour les travailleurs québécois : Office français de l’immigration et de l’intégration
Entente France-Québec sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles
Nos actions