Nos actions
18 mai 2010

Politique internationale du Québec : bilan des trois premières années

Le ministère des Relations internationales rend public le Rapport d’étape 2008-2009 ainsi que le bilan global du Plan d’action 2006-2009 de la Politique internationale du Québec.

Le Rapport d’étape 2008-2009 présente l’état d’avancement des quelque 70 mesures élaborées par les ministères et organismes concernés prévues dans le Plan d’action 2006-2009 découlant de la Politique internationale du Québec. Ce rapport d’étape inclut également le bilan global du Plan d’action 2006-2009, lequel s’achevait le 31 mars 2009. Notons qu’en mai 2009, le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Pierre Arcand, rendait public le nouveau Plan d’action 2009-2014.

Nombre de réalisations et d’événements s’inscrivent au terme de ce troisième et dernier rapport d’étape de la mise en œuvre du Plan d’action 2006-2009. Mentionnons, en premier lieu, l’accueil du XIIe Sommet de la Francophonie à Québec, en octobre 2008, événement qui a accru l’influence du Québec auprès des membres de l’Organisation internationale de la Francophonie. Toujours sur le plan multilatéral, le Québec a également poursuivi son action au sein d’organisations internationales telles que l’UNESCO et l’Organisation des États américains.

Les liens avec l’Europe se sont resserrés avec, d’une part, la conclusion de l’Entente Québec-France sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles, une première entre l’Europe et l’Amérique, et, d’autre part, la poursuite de la promotion d’un partenariat économique global entre le Canada et l’Union européenne, dont les négociations ont débuté en mai 2009.

Les relations avec nos partenaires nord-américains se sont également renforcées avec des initiatives telles que la création d’un permis de conduire sécurisé permettant d’entrer aux États-Unis dans le cadre de la Western Hemisphere Travel Initiative et l’ouverture d’un centre de services aux entreprises québécoises dans l’État du Nuevo León, au Mexique.

Sur les plans économique et commercial, le Québec a mené diverses missions dans des économies émergentes d’Asie et d’Amérique latine et a intensifié ses relations avec des États fédérés et des régions, dont la province chinoise du Shandong. En matière culturelle, des opérations de promotion d’envergure ont été réalisées pour les artistes québécois, par exemple la biennale Orrizonte Québec en Italie, la Semaine du cinéma québécois à San Francisco et les Étés de la danse de Paris.

Enfin, le renforcement de la présence du Québec en Europe (Allemagne et Italie) et en Asie (Chine et Inde) est venu compléter le redéploiement du réseau du Québec à l’étranger prévu dans le Plan d’action 2006-2009.

Rappelons que la Politique internationale du Québec, rendue publique en 2006, vise à doter le Québec de stratégies actuelles pour relever les défis d’un monde en constante évolution. Celle-ci poursuit cinq objectifs : renforcer la capacité d’action et d’influence de l’État québécois; favoriser la croissance et la prospérité du Québec; contribuer à la sécurité du Québec et du continent nord-américain; promouvoir l’identité et la culture du Québec; et contribuer à l’effort de solidarité internationale.

Rapport d’étape 2008-2009 et bilan global du Plan d’action 2006-2009 (PDF, 2.1 Mo)
Politique internationale du Québec
Plan d’action 2009-2014
Nos actions