Nos actions
31 mai 2010

Québec-Mexique : des liens toujours plus forts

MM. Calderón et Charest à Montréal. Photo : Philippe Renault

Pour la première fois en entretien officiel, le premier ministre Jean Charest rencontrait à Montréal le 28 mai le président du Mexique, Felipe Calderón, qui effectuait une visite de deux jours au Canada. Il était accompagné de la ministre des Relations extérieures du Mexique, Patricia Espinosa, et de ses ministres de l'Économie, du Transport et des Communications et de celle du Tourisme. Le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Pierre Arcand, participait également à l’entretien.

Le premier ministre Charest s'est dit très heureux de cet entretien. « Il contribuera certes à un renforcement des relations bilatérales. Nous avons convenu de l'importance d'assurer une plus grande diversification des échanges économiques, d'accroître la présence culturelle et de favoriser la mobilité de la main-d'oeuvre. Cet échange aura permis surtout de consolider des liens d'amitié que l'on entretient et enrichit depuis 30 ans », a-t-il souligné. La dernière rencontre entre le premier ministre du Québec et le président mexicain avait lieu à New York en septembre 2008, dans le cadre du World Leadership Forum organisé par la Foreign Policy Association.

Relations économiques

Depuis l'entrée en vigueur de l'ALÉNA en 1994, accord dont le Québec est un ardent promoteur, les échanges économiques entre le Québec et le Mexique ont quintuplé. Le Mexique occupe aujourd'hui le 9e rang des partenaires commerciaux du Québec. Plus de 600 entreprises québécoises réalisent des affaires avec le Mexique. Certaines y sont implantées depuis plusieurs années, notamment Bombardier (filiales aéronautique et transport), Bombardier Produits récréatifs et Transcontinental. En outre, le Mexique est un pays prioritaire de la Politique internationale du Québec, qui le cible comme l’un cinq marchés porteurs.

Coopération institutionnelle

Le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral du Mexique ont convenu, en 1982, de la création d'un instrument formel de coopération : le Groupe de travail Québec-Mexique (GTQM). La XIIe Rencontre du GTQM, qui a eu lieu à Mexico le 16 octobre dernier, a permis de convenir d'une programmation de dix-huit projets dans les secteurs de la culture, de l'éducation, des sciences et technologies et de l'économie.

« Nos relations avec le Mexique s'étendent au-delà du niveau fédéral. Nous avons au cours des ans tissé des liens étroits avec les États du Nuevo León, de Jalisco, de Guanajuato et de Mexico, avec lesquels nous avons signé des accords de coopération. Nous travaillons actuellement à la mise en oeuvre de ceux-ci afin d'en tirer le plein potentiel pour le Québec », a ajouté le ministre Arcand.

Culture

Les relations culturelles entre le Québec et le Mexique sont aussi très dynamiques. À cet égard, soulignons que le Québec était en 2009 l'invité d'honneur du Festival Cervantino, le plus important festival culturel de l'Amérique latine. La jeunesse québécoise est également attirée par le Mexique. Plus de 1 500 jeunes adultes de 18 à 35 ans y ont réalisé un séjour professionnel avec le soutien de l'Office Québec-Amériques pour la jeunesse, et 170 autres y ont effectué un stage de solidarité internationale dans le cadre du programme Québec sans frontières.

Rappelons que la Délégation générale du Québec à Mexico a été inaugurée en 1980. Elle offre des services dans les secteurs de l'économie, de la coopération, des affaires publiques et de l'immigration.

Relations Québec-Mexique
Délégation générale du Québec à Mexico
Nos actions