Nos actions
22 oct. 2010

Le Sommet de Montreux : les priorités du Québec

La ministre Monique Gagnon-Tremblay, le premier ministre Jean Charest et le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf. Photo : Patrick Lazic

Le premier ministre, monsieur Jean Charest, et la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, madame Monique Gagnon-Tremblay, participent au XIIIe Sommet de la Francophonie qui se tient à Montreux en Suisse jusqu’au 24 octobre. Trois enjeux mobiliseront l’action du Québec au sein de cette organisation multilatérale.

Dans la foulée du Sommet de Québec, et en continuité avec les priorités clairement exprimées par le gouvernement du Québec, ces enjeux sont :

La promotion de la langue française en tant que langue internationale

Le premier ministre s’est entretenu aujourd’hui avec le Secrétaire général de la Francophonie, monsieur Abdou Diouf. Ils ont notamment eu l’occasion de discuter des façons de faire la promotion de la langue française, un enjeu de premier plan.

« Nous avons discuté de l’idée d’un grand événement qui pourrait se tenir sur une base régulière afin d’alimenter la réflexion sur la langue française et également illustrer et participer au rayonnement de celle-ci. La langue française, il faut la promouvoir. Il faut parler, chanter et faire des affaires en français. Il faut en être fier et surtout contagieux envers les autres membres de la Francophonie et les pays non-francophones », a souligné le premier ministre.

La lutte aux changements climatiques et la protection de la biodiversité

De son côté, la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, madame Monique Gagnon-Tremblay, s’est réjouie que la thématique du développement durable et des changements climatiques soit débattue et a rappelé que c’est à notre demande que ce sujet a été inscrit à l’ordre du jour du Sommet de Québec.

« Nous aurons l’occasion de faire valoir notre leadership en matière de lutte contre les changements climatiques. Rappelons que nos politiques ont été reconnues comme étant parmi les meilleures au monde », a déclaré madame Gagnon-Tremblay.

L'engagement à l’effort de solidarité francophone envers Haïti

Le premier ministre et la ministre ont également affirmé leur intention de présenter au nom du Québec, conjointement avec Haïti, une résolution pour mobiliser la Francophonie autour de la reconstruction de ce pays. Cette résolution sera débattue dimanche.

XIIIe Sommet de la Francophonie - Montreux 2010
Le Québec et la Francophonie
Nos actions